Publicité
15 mai 2019 - 15:32 | Mis à jour : 16:26

Accident de travail à Saint-Antonin

Andréanne Lebel

Par Andréanne Lebel, journaliste

Toutes les réactions 4

Un homme peut se compter chanceux d’avoir eu la vie sauve après un accident de travail qui aurait pu lui être fatal. Les services d’urgence ont été appelés vers 15 h 30 le 14 mai dans une carrière de Tamisage Rivière-du-Loup, près de la route 185 à Saint-Antonin pour secourir un employé tombé dans une machine en marche.

Selon les informations de la Commission des normes de l’équité, de la santé et de la sécurité au travail (CNESST), l’employé aurait chuté tout près du concasseur de pierre après avoir été frappé au visage par une tige de métal. Il aurait utilisé cet outil afin de débloquer la machine obstruée par des roches.  

Selon Yvan Rossignol, directeur du Service de sécurité incendie de Saint-Antonin, l’homme a été très chanceux dans les circonstances, puisque la machinerie était toujours bloquée à la suite de sa chute, empêchant le convoyeur d’avancer correctement. Les pompiers sont venus en aide aux paramédics afin de porter secours à la victime. L’employé blessé a été transporté à l’hôpital par ambulance.

Le responsable des communications de la CNESST, Maxime Boucher, ajoute que son organisme entrera en contact avec le propriétaire de l’entreprise afin de revoir les méthodes de travail pour le déblocage de machines. Un suivi devrait se faire prochainement, afin de mieux comprendre ce qui a pu se produire et d’éviter de tels évènements dans le futur.

Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

4 réactionsCommentaire(s)
  • Pauvre bon yeu, votre commentaire m'indique que vous détestez votre travail... ou votre patron... Changez !!




    aL - 2019-05-17 12:43
  • Bien d'accord avec Frank. Comment peut-on être aussi méchant (le bon yeu) et parler de la sorte lorsqu'un travailleur gagne sa vie en se débrouillant comme il le peut. A moins d'être assis sur son steak et attendre que l'argent lui arrive tout cuit dans le bec le dernier du mois. C'est certain que le seul accident de travail qui peu arriver à ce genre d'individu, c'est de tomber en bas de sa chaise. Et là encore, il trouvera bien le tour de mettre la faute sur quelqu'un d'autre...............

    Soyons réalistes - 2019-05-16 10:54
  • Le bon yeu....2 choses...pour avoir un tel commentaire soit tu es une princesse, soit tu es un de ceux qui , quand il recoit son chèque du mois, il se dit "j'ai fait une bonne job ce mois ci car il me paye encore"...
    p.s je ne crois pas aux princesses...

    Frank - 2019-05-16 07:52
  • Risquer de mourir pour gagner sa croûte en 2019 au Québec est réellement sordide !

    La CSST a beau avoir changée son nom en compliquant encore plus la chose, RIEN n'a changé !

    C'est a croire que les travailleurs sont tout autant exposés que ceux des pays du tiers monde.

    Et dire qu'il se trouve encore des imbéciles pour dire que le travail c'est la santé et rends
    heureux... Trouvez un emploi exempt d'individus débiles, frustrés avec des personnalités
    limites proche d'un psychopathe, surtout quand ce n'est pas votre patron ou votre contremaître
    génétiquement descendant d'un Mussolini ou du chaînon manquant qui vous empoisonne la vie !

    Le bon yeu - 2019-05-15 20:33