Publicité
12 février 2019 - 14:09

Vol qualifié à Rivière-du-Loup : l'enquête sur remise en liberté est reportée

Andréanne Lebel

Par Andréanne Lebel, journaliste

L'enquête sur remise en liberté prévue le 11 février dans le dossier de Maxim Roy a été reportée au 27 février au palais de justice de Rivière-du-Loup. Il est accusé d'avoir perpétré un vol à main armée le 13 janvier dans un dépanneur de la rue St-André à Rivière-du-Loup. 

L'accusé, tout juste âgé de 18 ans, a vu le principal chef d'accusation déposé contre lui être modifié. Le ministère public lui reproche d'avoir commis un vol qualifié à l'aide d'une arme à feu. Maxim Roy aurait menacé le caissier du dépanneur St-André à la pointe d'une arme de poing afin d'obtenir le contenu du tiroir-caisse. L'arme s'est avérée être un pistolet à air comprimé.

L'accusé est détenu au Centre de détention de Rimouski en attendant son prochain passage au palais de justice de Rivière-du-Loup. Il lui est notamment interdit de communiquer avec les deux autres suspects impliqués dans ce vol qualifié, soit Yohan Sylvain-Bourgelas, également âgé de 18 ans, et un second d'âge mineur.

Publicité

Commentez cet article