Publicité
7 février 2019 - 09:31 | Mis à jour : 16:08

Incendie chez Groupe NBG de Rivière-Bleue

Andréanne Lebel

Par Andréanne Lebel, journaliste

Un incendie s’est déclaré peu avant 7h le 7 février dans un mur du secteur est de l’usine de Groupe NBG, située à Rivière-Bleue. Les pompiers ont demandé un délestage d’Hydro-Québec afin de s’assurer qu’il n’y avait plus d’électricité dans le bâtiment pendant leur intervention. Plusieurs clients ont ainsi été privés d’électricité dans ce secteur du Témiscouata.

«Nous avons constaté la présence de fumée à l’intérieur (de l’usine) à notre arrivée. Nous avons fait l’investigation et le feu était pris dans des installations électriques», explique le directeur de la caserne de Rivière-Bleue, Gino Fortin. Une équipe de travailleurs a contenu l'incendie jusqu'à l'arrivée des pompiers. 

Les sapeurs ont dû procéder à l’ouverture de certains murs afin de circonscrire les flammes. Selon les informations obtenues sur place, un travailleur a été légèrement incommodé par la fumée. Les employés avaient été en mesure d’évacuer les lieux à l’arrivée des pompiers.

«Je tiens à souligner l'excellent travail de l'équipe. Le superviseur de production, Stéphane Tanguay, a ordonné l'évacuation rapidement et tous les employés étaient présents au point de ralliement. Nous ne dénombrons aucun blessé», a commenté le directeur général de Groupe NBG, Gordon Bowser. 

Une enquête est présentement en cours afin de déterminer la cause exacte du brasier. Une fois qu'elle sera complétée, l'entreprise procèdera au nettoyage et à la reprise des opérations. 

En raison de la nature du bâtiment, des équipes de pompiers de Rivière-Bleue, Saint-Marc-du-Lac-Long et Pohénégamook ont été immédiatement demandées sur les lieux. Les services du préventionniste de la MRC de Témiscouata, Gérald Dubé, ont également été requis.

Publicité


Publicité

Commentez cet article