Publicité
29 janvier 2019 - 17:12 | Mis à jour : 17:21

Cacounois fauché à Québec: l'accusée de retour en cour le 1er mai

Info Dimanche

Par Info Dimanche, [email protected]

La jeune femme de 19 ans, Josianne Lebrun, accusée en janvier 2018 du délit de fuite ayant causé des lésions corporelles à Jean-François Gendron à Québec, âgé de 25 ans et originaire de Cacouna, a vu sa requête en non-lieu rejetée par le juge Sébastien Proulx.

Cette requête a été formulée à la suite de la présentation de la preuve par le ministère public en octobre dernier. La défense argüait qu'il manquait trois éléments à la preuve de la Couronne, notamment la connaissance même de l'accident, de même que son intention d'échapper à ses responsabilités en prenant la fuite, et demandait l'acquittement de la conductrice.

Selon ce que rapporte Sophie Côté du Journal de Québec, l'accusée aurait déclaré aux policiers avoir plutôt cru heurté un nid de poule ou un rebord de trottoir. Le juge Proulx n'a pas retenu les arguments de la défense. Les deux parties seront donc de retour en cour le 1er mai.

Rappelons que le 22 juillet 2017, Jean-François Gendron marchait en compagnie d'un ami sur le trottoir du Chemin St-Louis, à Québec, vers 2 h dans la nuit quant il a été heurté par un petit VUS. Le jeune homme a été sérieusement blessé et souffrait d'un traumatisme crânien.

 

Publicité

Commentez cet article