Publicité
10 septembre 2018 - 11:24

Six mois moins un jour de prison pour le fuyard de Rivière-du-Loup

Andréanne Lebel

Par Andréanne Lebel, journaliste

Le fuyard qui s’était échappé des policiers à Rivière-du-Loup, les menottes aux poings dans la nuit du 2 au 3 septembre, a été condamné à six mois moins un jour de prison. Le contrevenant âgé de 32 ans, Rino Caron, faisait face à diverses accusations portées dans pas moins de neuf dossiers.

Il a plaidé coupable le 6 septembre à des chefs d’accusation de possession de métamphétamine et de cannabis, d’avoir rôdé sur un terrain de la rue Fraser et d’avoir commis un vol à ce même endroit, de bris d’engagement et de bris de probation. Il faisait face également à des accusations de voies de fait contre un agent de la paix, évasion de garde légale et entrave au travail des agents de la paix. Rino Caron était visé par quelques mandats d’arrestation.

L’accusé a ainsi évité de longues procédures judiciaires en disposant de son dossier rapidement au palais de justice de Rivière-du-Loup. Sa peine d’emprisonnement de six mois moins un jour est accompagnée d’une amende de 2 100$ et d’une probation de trois ans.

Vers 4 h 30 du matin le 2 septembre, les agents de la paix ont intercepté un véhicule sur l’autoroute 20 à Rivière-du-Loup. À la suite de son arrestation, le suspect a commis des voies de fait envers les policiers et a réussi à prendre la fuite dans un boisé. Il a été retrouvé le lendemain vers 11h, derrière une résidence de la rue Fraser.

Publicité

Commentez cet article