Publicité
22 août 2018 - 15:32 | Mis à jour : 17:24

Des pierres tombent sur le parvis de l’église de Saint-Éloi

Marc-Antoine Paquin

Par Marc-Antoine Paquin, Journaliste

Twitter Marc-Antoine Paquin
Toutes les réactions 6

L’accès à l’église de la municipalité de Saint-Éloi, par les portes principales, est interdit après que de grosses pierres se soient détachées de la façade, ce mercredi 22 aout, en avant-midi. 

Les pierres, d’une grosseur imposante, sont tombées du haut de l’église, tout près du clocher. L’une d’entre elles aurait même percuté la porte principale, causant des dommages apparents. 

Un large périmètre de sécurité a été établi par la Fabrique. Les entrées situées à l'avant de l'église ont aussi été condamnées et on demande aux citoyens de ne pas s’approcher. «Des employés effectuaient le ménage à l’intérieur quand c’est survenu (…) Il faut vraiment éviter le secteur du parvis, puisque des pierres sont toujours chambranlantes», a partagé le président, Bertin Denis. 

Par le passé, les assurances avaient demandé d’installer des filets protecteurs sur le côté droit de l’église, puisque «les joints de mortier décollaient». Ce n’est cependant pas à cet endroit que les pierres se sont détachées, ce matin.  

Notons que des funérailles, prévues cette fin de semaine, devraient toujours avoir lieu. Si c’est le cas, les personnes qui comptent y assister devront circuler par les portes latérales. 

Au moment d’écrire ces lignes, le Diocèse de Rimouski prenait acte de la situation. 

Davantage de détails suivront...

 

Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

6 réactionsCommentaire(s)
  • Chacun ses choix, ont peut pas obligé quelqu’un à être croyant ou pratiquant. Dans mon livre à moi la religion = abus de pouvoir et lavage de cerveau!!!!!!

    Fleur bleue - 2018-08-23 14:20
  • Monsieur Ouellet, il y a 7 ans, je suis déménager à St-Éloi avec ma famille pour profiter du grand air et des grands espaces. La MRC m'a remboursé ma taxe de bienvenue, j'ai eu une une déduction d'impôt pour travailler en région éloigné et vous savez qui est venu me demander de l'argent en premier? L'église. Je devais payer environ 500$ en guise de taxe de bienvenue. Merci Jésus. Cette église qui tombe en ruine est ce qui dois arriver au viol et l'extorsion que cette entreprise représente. Parce que c'est une entreprise. Je n'ai jamais payer cette taxe et je suis fier de prendre part à ma façon à ce démantèlement.

    max - 2018-08-23 13:02
  • En y pensant bien, on reproche au Diocèse sa négligence, mais avouons-le, qui est négligeant ici? De mémoire d'homme, ce sont les PAROISSIENS avec leurs dons, dîmes et services demandés qui pouvaient fournir pour l'électricité, les assurances et l,entretient...Le fait d,abandonner ses pratiques donne le résultat qu'on connaît. Pourtant autrefois, les églises dominaient fièrement chaque village et ville. Maintenant cela devient un ''souvenir '' du temps passé...Nous sommes les derniers témoins de cette époque...

    fernand ouellet - 2018-08-23 09:40
  • Wow! Ça c’est une très belle preuve de l’énorme entretien que notre très chère Église catholique offre à ses vieux bâtiments délabrés! Ce sera quoi la prochaine fois, le clocher?
    Je suis d’accord à 100% avec Eloisienne: j’espère que l’Église va en subir les conséquences!

    V.O - 2018-08-23 06:08
  • Moi, je pensais qu'elle était déjà condamnée. Désolé, mais il ne faudrait pas qu'il y est plus d'un mort aux funérailles cette fin de semaine.

    Mcj - 2018-08-22 23:33
  • J espère que l église va être condamnee pour la sécurité de tous

    Eloisienne - 2018-08-22 17:27