Publicité
27 juin 2018 - 16:00 | Mis à jour : 16:08

Anthony Ricard Bérubé sera de retour devant la justice en septembre prochain

Francois Drouin

Par Francois Drouin, Journaliste

Twitter Francois Drouin

Anthony Ricard Bérubé, le conducteur suspecté d'avoir effectué une manoeuvre de dépassement ayant couté la vie à André Fortier, 70 ans de Québec, en mai dernier sur la route 132 à Saint-Simon-de-Rimouski était de retour le mardi 26 juin au palais de justice de Rimouski.

Le jeune homme de 20 ans originaire du Bas-Saint-Laurent, mais qui réside à Drummondville,  a brièvement comparu avant de voir sa cause reportée à septembre prochain. La Couronne n'a toujours pas en main les rapports d'analyses des techniciens en scène de collisions.

Me Julie Gagné, qui représente le ministère public, n'a toujours pas exclu qu'un chef de conduite dangereuse causant la mort soit ajouté. Actuellement, le jeune homme fait face à une accusation de conduite dangereuse. C'est Me Yves Desaulniers qui défend l'accusé.

Selon le Code criminel canadien, quiconque est coupable de conduite dangereuse encourt une peine maximale d’emprisonnement de cinq ans contre quatorze ans pour conduite dangereuse causant la mort.

Anthony Ricard Bérubé qui a pu retrouver sa liberté au lendemain de son arrestation doit respecter de nombreuses conditions, dont celles de ne pas conduire, de ne pas consommer d'alcool, de ne pas contacter des témoins de l'accident, et de demeurer chez un membre de sa famille. Il avait pu retrouver sa liberté moyennant une caution de 6 000 $.

 

Publicité

Commentez cet article