Publicité
19 juin 2018 - 14:40 | Mis à jour : 21 juin 2018 - 14:31

Jocelyn Réal Dubé fixé sur son sort jeudi

L'incendiaire de la Société St-Vincent-de-Paul, Jocelyn Réal Dubé, était de retour en cour le mardi 19 juin dans le cadre des recommandations sur la peine. Les procureurs au dossier n'ont pu s'entendre sur une peine commune et le juge devra donc trancher.

La couronne représentée par Me Manon Gaudreault réclame une peine de 36 mois de détention, alors que Me Félix Pouliot qui défend Jocelyn Réal Dubé demande plutôt 24 mois un jour.

La juge Andrée St-Pierre aura donc à trancher. La magistrate rendra sa décision jeudi.

Rappelons que Jocelyn Réal Dubé a plaidé coupable en avril dernier à plusieurs des accusations auxquelles il faisait face, dont celles d'incendie criminel, d'introduction par effraction et de méfait. Depuis, les procureurs ont été incapables de s'entendre pour une proposition commune concernant l'accusation principale d'incendie criminel.

Le vendredi 1er, c'est l'interprétation des dommages causés lors de l'incendie qui posait problème. Me Gaudreault avait alors rappelé qu'on «ne peut pas limiter l'évaluation des dommages à la simple bâtisse. On parle d'un organisme d'aide communautaire, et ça a un impact.»

Publicité

Commentez cet article