Publicité

8 janvier 2015 - 08:45 | Mis à jour : 18:15

Témiscouata-sur-le-Lac

Incendie: une famille de 5 personnes à la rue

Toutes les réactions 12

Rivière-du-Loup - Une famille de cinq personnes a été jetée à la rue quand la maison familiale située sur le rang des Fondateurs du quartier Notre-Dame-du-Lac de Témiscouata-sur-le-Lac a été la proie des flammes. Heureusement, personne n’a été blessé, et ce grâce à la présence d'un avertisseur de fumée.

Le brasier s’est déclaré vers 0 h 50. Les pompiers des casernes 35 et 36 de Témiscouata-sur-le-Lac et 37 de Dégelis ont combattu l'incendie. Ils ont dû affronter un froid polaire alors que le mercure affichait -36 degrés Celsius tout en faisant face à d'intenses flammes. Toutefois, le froid n'aurait eu aucune incidence majeur sur l'équipement.

À l’arrivée des pompiers, les flammes s’étaient propagées au sous-sol de même qu’au rez-de-chaussée. Selon le directeur du Service incendie de Témiscouata-sur-le-Lac, Gérald Dubé, les occupants ont été réveillés par l’avertisseur de fumée.

Près de trois heures après le début de l’intervention, une dizaine de pompiers de Dégelis ont été appelés en renfort pour appuyer et relever leurs collègues. Par mesure de sécurité, les techniciens d'Hydro-Québec se sont rendus sur place afin de couper l'alimentation électrique. Les pompiers ont travaillé d'arrache-pied pendant jusqu'au matin.

La résidence est considérée par les autorités comme une perte totale. Une rétrocaveuse a été utilisée pour permettre aux sapeurs d’éteindre les derniers foyers d’incendie. Le travail des pompiers a permis d'éviter que le brasier ne se propage à la maison voisine.

Fait particulier, selon nos informations, la Sûreté du Québec n’a pas été avisée de l’intervention d’urgence. Une chaine de communication qui a connu des ratées. De son côté, la SQ confirme qu’elle procède à des vérifications afin qu’une telle situation ne se reproduise plus.

Au moment d'écrire ces lignes, l'origine de l'incendie n'est pas encore connue. La famille Dumas, propriétaire de la maison, était assurée. Plusieurs résidents du Témiscouata ont fait preuve de générosité et ont offert des dons, notamment des vêtements qu’ils ont déposés à la boutique Boutique Bedon D'Or du quartier Cabano.

AVERTISSEURS INCENDIE

Gérald Dubé a tenu à rappeler que le meilleur moyen de sauver votre vie et celle de vos proches est sans aucun doute l’avertisseur de fumée. « Ils en avaient de fonctionnels et ils ont pu être réveillés à temps. Ils ont la vie sauve grâce à leurs avertisseurs »

Si M. Dubé insiste sur la pertinence de leur présence, il suggère de vérifier l’état des piles régulièrement. « Pourquoi pas ce soir ? »

Plus d’informations sur l’avertisseur de fumée en cliquant : ICI

 

Publicité


Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

12 réactionsCommentaire(s)
  • la sécurité la police.... y donne un ticket au feu ???... et les enquêteur en incendie quand j'ai passer au feu c'était pas les petit SQ qui était la c'tait un gars de Rimouski..

    jean - 2015-01-15 09:06
  • Je souhaite bon courage à toute la famille Dumas. Je suis triste pour eux et aussi parce que cette maison a appartenu à mon grand-père, Achille Michaud, également propriétaire du moulin à scie, aujourd'hui démoli. J'en conserve de très beau souvenirs.

    Colette Michaud - 2015-01-13 00:53
  • @ Marie-Eve:

    La famille a trois filles de 11, 13 et 14 ans

    Jo-Annie - 2015-01-09 13:30
  • @ Marie-Ève :

    http://tvanouvelles.ca/lcn/infos/regional/estduquebec/archives/2015/01/20150108-132222.html

    Source - 2015-01-09 09:17
  • En vue de faire des dons de vêtements et de jouets, ce serait bien de connaître l'âge des enfants, et préciser garçon ou fille svp. Merci!

    Marie-Eve - 2015-01-09 07:41
  • Comment cela se passe t-il pour les immeubles dans le cadre de la Loi Morange et de l'obligation d'équiper les logements d'au moins un détecteur de fumée?
    Le site http://detecteurdefumeedaaf.com explique ou il faut en mettre un "dans" les logements. Mais qu'en est-il des parties communes? Si un incendie se déclare dans une cage d'escalier, les habitants risquent d'être alerté trop tardivement...Je trouve qu'il n'y a pas suffisamment de communication autour de cette Loi..

    fred - 2015-01-09 06:22
  • A jean les policiers sont la pour le perimetre de sécurité le soutien technique puis la cause de l'incendie!

    a jean - 2015-01-09 05:59
  • La vigilence de m.Dumas leur à probablement sauver la vie. les piles doivent être remplacées régulièrement ét l'avertisseur aussi a une duree de vie d'au plus 10 ans.
    Bon courrage à vous tous.

    Pompier 0736 - 2015-01-08 22:05
  • La SQ y fon quoi les gentilles police ces un feu les pompiers paramédics ont besoin d'être la police elle qu'elle qu'un peu m'expliquer ???

    Jean - 2015-01-08 17:14
  • Merci à ces parents d'avoir pris la vie de leur famille au sérieux en installant des avertisseurs de fumée et en les gardant fonctionnels !!!
    Ouffff... ces quelques secondes gagnées par l'avertisseur leur ont permis d'en sortir sains et saufs, et tous ensemble.
    Bon courage à la famille.

    Pompier76 - 2015-01-08 14:49
  • La solidarité est forte au Témiscouata, L'Auberge La Dolce Vita, offre débergers les sinistrés, ainisi que La Boutique Bedon d'or du centre commerciale de Cabano demande l'aide de la population pour faire des dons de vêtements pour la famille, et elle les réacheminera a la famille

    Très beaux gestes, soyons généreux, personne ne veut passer au feu surtout pas en hiver,

    Karine - 2015-01-08 12:37
  • Sans Avestisseurs de fumée
    C est peut-être 5 victime qu' on aurais aujourd'hui

    pompier45 - 2015-01-08 12:33