Publicité
27 septembre 2018 - 15:08

Vincent Couture met l'environnement à l'avant-plan

Vincent Couture, candidat pour le Parti québécois dans Rivière-du-Loup-Témiscouata, amorce le dernier droit de la campagne électorale qui le conduira au scrutin du 1er octobre prochain. Il croit que la thématique de l'environnement est trop souvent oubliée pendant les campagnes électorales.

M. Couture se présente comme le candidat de l'environnement dans la circonscription et explique qu'un gouvernement du Parti québécois mettra de l'avant des mesures concrètes afin de protéger l'environnement et de diminuer les émissions de gaz à effet de serre.

Il explique que son parti politique soutiendra activement les entreprises innovantes qui contribuent à l’économie verte et ajoute qu'aucun nouveau projet d’hydrocarbures ne sera autorisé. De plus, il avance que sous un gouvernement du Parti québécois, le premier ministre Jean-François Lisée conservera la responsabilité du développement durable. Il fera adopter une loi affirmant la primauté de la compétence du Québec en matière d’environnement, ainsi qu’une loi «antidéficit climatique».

L'aspirant au siège de député dit que sur le terrain, les gens sont terriblement préoccupés par l'environnement, surtout les jeunes. «J’ai discuté avec des gens de Trois-Pistoles préoccupés par le dossier de l’éventuel pont de la 20. Ils ont des idées, des propositions, je crois que l’on doit les entendre discuter avec eux», raconte le candidat.

Il se dit personnellement interpelé par le dossier de l'environnement, et qu’il est important que «les bottines suivent les babines». Le candidat fait campagne en voiture électrique, qui est son véhicule personnel depuis deux ans. Il a été également membre de plusieurs groupes environnementaux dont Équiterre et a milité activement pour plusieurs causes environnementales.

Le travailleur social de profession croit qu'un gouvernement de la Coalition avenir Québec négligera le dossier l'environnement. «Denis Tardif de la CAQ m’a promis de me transmettre les engagements de la CAQ pour combattre le réchauffement climatique lors du débat à CIEL FM. Je demeure sans nouvelle. Ça en dit long», déclare Vincent Couture.

Il affirme que le cadre financier du parti politique est muet sur la lutte aux changements climatiques. De plus, la CAQ est ouvertement en faveur des hydrocarbures.

 

Publicité

Commentez cet article