Publicité
26 septembre 2018 - 15:40

Les candidats débattent du maintien à domicile dans Côte-du-Sud

Les Services Kam-Aide Inc. ont été l’instigateur d’un débat électoral portant sur le maintien à domicile auxquels plusieurs candidats de la circonscription de Côte-du-Sud ont pris part le 22 septembre dernier.

Ce fut l’occasion pour les candidats de débattre, mais surtout de présenter les propositions de leur parti respectif sur différents enjeux qui touchent les personnes âgées résidant sur le territoire desservi par Services Kam-Aide, acteur de première ligne visant le bienêtre et le confort des ainés du Kamouraska. «Nous sommes très heureux que plusieurs candidats aient répondu présents pour cette première édition de notre débat. Le maintien à domicile est un enjeu très important non seulement pour nous, puisqu’il s’agit de la raison d’être de notre organisme, mais également pour la population du Kamouraska qui se fait de plus en plus vieillissante», souligne Louise Fortin, directrice générale de Services Kam-Aide.

Les questions adressées aux trois candidats portaient sur trois grandes thématiques, soit le programme d’exonération financière pour les services d’aide à domicile, le manque de main-d’œuvre et les proches aidants d’ainés.

Les candidats ayant participé au débat étaient Marie-Ève Proulx, candidate de la Coalition avenir Québec, Michel Forget, candidat du Parti québécois et Guillaume Dufour, candidat de Québec solidaire. Simon Laboissonnière, candidat du Parti libéral du Québec, a décliné l’invitation de l’entreprise d’économie sociale. «Malheureusement, le maintien à domicile des personnes âgées prend peu de place dans les plates-formes électorales. Souvent, on y retrouve de grandes orientations mais peu de mesures concrètes. Comme c’est un enjeu majeur pour notre clientèle, ce débat leur permet de faire un choix éclairé», a affirmé Louise Fortin.

 

Publicité

Commentez cet article