Publicité
25 août 2018 - 15:53

Élections : les partis interpelés sur la pénurie de main-d’œuvre

À l’approche des élections provinciales d’octobre 2018, l’Ordre des conseillers en ressources humaines agréés souhaite attirer l’attention des différents partis politiques sur l’enjeu prioritaire du monde du travail, la gestion de la main-d’œuvre en contexte de pénurie et de révolution technologique.

«Toutes les organisations s’entendent pour dire que la pénurie de main-d’œuvre est l’enjeu le plus préoccupant auquel elles font face. En raison des impacts sur leur productivité et sur toute l’économie du Québec, il est important de s’y attaquer sans tarder», affirme Manon Poirier, CRHA, directrice générale de l’Ordre.

De plus, la transformation technologique accélérée qui transforme le monde du travail exige des travailleurs qu’ils développent des compétences d’avenir et des organisations qu’elles s’adaptent afin d’assurer leur croissance, voire leur existence. Il s’agit d’un défi qui entraine des couts humains et économiques importants.

«Au cours des prochaines semaines, l’Ordre s’emploiera à sensibiliser les quatre principaux partis politiques à cet enjeu et à les inciter à y réfléchir en leur donnant l’occasion de se positionner en la matière», annonce Mme Poirier.

À cet effet, l’Ordre leur a fait parvenir un questionnaire sur le sujet. Les partis ont jusqu’au 10 septembre 2018 pour lui transmettre leurs réponses. Par la suite, elles seront communiquées aux organisations du Québec, travailleurs et décideurs en matière de gestion des ressources humaines, tous acteurs avertis qui jonglent au quotidien avec ces problématiques hautement préoccupantes.

Publicité

Commentez cet article