Publicité
21 août 2018 - 10:27 | Mis à jour : 10:36

Jean D’Amour présente la direction de son équipe électorale

Toutes les réactions 5

Le candidat officiel du Parti libéral du Québec dans la circonscription de Rivière-du-Loup – Témiscouata, Jean D’Amour, a annoncé le 20 aout la composition de son équipe en prévision des élections générales de 2018.

«À l’aube du déclenchement des élections, je suis très fier aujourd’hui de vous présenter mon équipe. En plus de pouvoir compter sur des personnes d’expérience qui m’accompagnent depuis déjà plusieurs années, certaines recrues font leur entrée au sein de mon organisation et j’en suis ravi», a déclaré le candidat libéral, Jean D’Amour.

Parmi les personnes faisant partie de l’équipe, notons la présence de Sophie Sirois, candidate pressentie pour la Coalition Avenir Québec pour la circonscription de Rivière-du-Loup – Témiscouata.

«J’ai eu la chance de m’entretenir avec Jean et au fil de notre discussion, j’ai pu constater que nous avions une vision de la région et de son développement très semblable. Nous voulons tous les deux répondre aux besoins des gens d’ici sur les enjeux qui les touchent : l’économie, l’éducation, la santé et la culture. C’est avec grande fierté que je me joins à son équipe et que je l’appuierai dans sa campagne afin de faire prospérer notre magnifique comté», a mentionné Sophie Sirois. Depuis mai 2014, plus de 224 800 emplois ont été créés au Québec, sous le gouvernement libéral.

Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

5 réactionsCommentaire(s)
  • Voyons donc! Il y a peu de temps, elle voulait le battre et là elle travaille à le faire élire!
    Pas très crédible la madame.













    J'en reviens pas! - 2018-08-22 16:36
  • Les personnes frustrées qu'il recrute ne devrait pas nous faire oublier celles qui l'ont laissé tomber depuis la dernière élection….D'anciens organisateurs libéraux de longue date que je n'ai pas le droit de nommer ici, mais que les médias finiront bien par nous révéler.

    GB3 - 2018-08-22 14:51
  • Madame Sirois vient de prouver à la CAQ qu'ils avaient raison de ne pas la prendre comme candidate. Elle vient de perdre toute crédibilité dans tout ce qu'elle fera à l'avenir et que dire de la loyauté. N'est-elle pas conseillère municipale ? Guettez-vous madame la mairesse Caron. Que dire de ce que va penser son patron au travail maintenant.
    Et Jean D'Amour qui se prend pour le premier ministre et magasine les candidats intéressés par d'autres partis. Il n'avait plus assez de bénévoles dans son équipe libérale ? Donc, ça va bien mal pour lui. Sa publicité partisane anticipée de la semaine dernière avant le déclenchement des élections en dit long.

    Tanné de la p'tite politique - 2018-08-21 22:19
  • En tout cas point vu crédibilité nous avons déjà vu mieux je pense que m d’amour fait une erreur de s’associer à une madame frustrée.

    Pas croyable - 2018-08-21 16:03
  • La présence de madame Sirois auprès de monsieur D'Amour ressemble davantage à une vengeance personnelle contre la CAQ qu'à une vision commune avec les libéraux. Comment peut-on vouloir représenter un parti et, le mois suivant, adhérer aux idées et appuyer le parti adverse??? Madame Sirois avait-elle oublié de lire la plateforme du parti libéral avant? C'est certain que la CAQ lui a fait un coup sournois en lui préférant un autre candidat sachant qu'il avait probablement plus de chance de ravir le comté aux libéraux avec un candidat de la trempe de monsieur Tardif, mais de là à joindre l'équipe de monsieur D'Amour? Je crois que les québécois sont tannés de toute cette «petite» politique...

    Hibou - 2018-08-21 12:27