Publicité

8 novembre 2021 - 10:08 | Mis à jour : 13:42

Benoît Morin élu maire de Pohénégamook par 69 % des votes

Mario Pelletier

Par Mario Pelletier, Journaliste

L’homme d’affaires Benoît Morin a été élu maire de Pohénégamook le 7 novembre avec 69,49 % des votes contre 30,51 % pour son adversaire Guylaine Cyr, qui avait laissé son siège de conseillère municipale pour se présenter à la mairie.

«Je suis très fier pour mon équipe, pour moi et la population de Pohénégamook qui s’est déplacée en grand nombre pour exercer leur droit. Le taux de participation à la mairie a été de 62 %. Les citoyens voulaient un changement», a commenté M. Morin.

Pour tous les résultats, CLIQUEZ ICI

Le nouveau maire a parlé abondamment de son équipe en campagne électorale. Son désir de voir les cinq candidats de son équipe élus à des postes de conseiller municipal a été exaucé. Stéphane Larochelle a été élu dimanche dernier dans le quartier 5 Sully rejoignant ainsi Clermonde Lévesque (1 Saint-Éleuthère), Sébastien Plourde (2 Saint-Éleuthère), Diane Bouchard (3 Escourt) et Daniel Bouchard (6 Sully), tous les quatre élus sans opposition. «Les gens de notre équipe proviennent de tous les milieux, notre travail a déjà débuté. Le fait de se présenter ainsi, ça nous a permis de déjà commencer notre réflexion», avait-il souligné.

Dans le quartier 4 Escourt, Chantal Briand a gagné dimanche. L’équipe de Benoît Morin avait choisi de ne pas présenter de candidat dans celui-ci. M. Morin a également félicité Mme Briand pour sa victoire et est confiant de réaliser du bon travail avec elle.

Comme premier dossier, le nouveau maire souhaite régler la convention collective avec les employés syndiqués et combler les postes vacants à l’hôtel de ville. Il entend d’ailleurs rencontrer le plus rapidement possible les représentants du syndicat. Benoît Morin et les membres de son équipe veulent faire du développement écoresponsable tout en considérant la capacité de payer des contribuables. «Nous ne voulons pas alourdir le fardeau fiscal», avait-il précisé.

Benoît Morin n’est plus à la barre de son entreprise Gaz Bar Morin depuis le 22 septembre dernier. Se qualifiant lui-même de retraité, le natif de Pohénégamook dit vouloir mettre le temps nécessaire pour faire avancer sa communauté.

 

Publicité


Publicité

Commentez cet article