Publicité

5 novembre 2021 - 06:03

Un choix entre deux équipes à Trois-Pistoles 

Marc-Antoine Paquin

Par Marc-Antoine Paquin, Journaliste

Twitter Marc-Antoine Paquin

Un vent de renouveau soufflera bientôt sur le conseil municipal de Trois-Pistoles, alors qu’un nouveau maire, entouré d’un groupe complet d’élus, prendra la relève de Jean-Pierre Rioux, présent dans le milieu municipal depuis quarante ans. Un vote qui vient avec une certitude : le changement.  

Les citoyens pistolois ont d’ailleurs une chance que peu d’autres électeurs de la région possèdent : le choix d’opter pour l’une ou l’autre de deux équipes pratiquement complètes. Les aspirants au poste de maire, Yves Lauzier et Philippe Guilbert, ont présenté leur candidature accompagnée de personnes avec qui ils souhaitent développer leur vision de la Ville de Trois-Pistoles à partir du 7 novembre. 

Les deux hommes mettent également de l’avant une philosophie différente pour les années à venir. Le premier assoit sa plateforme sur le développement économique, alors que le second mise davantage sur la participation citoyenne. Ces thèmes reviennent dans chacune des listes d’engagements, mais à des degrés différents. Tous les deux souhaitent aussi bâtir sur ce qui a été accompli durant l’ère de M. Rioux et non tout balayer du revers de la main. 

«Mon équipe, c’en est une de développement et de vitalité économique avec un intérêt pour l’environnement. C’est comme ça que nous sommes définis depuis le début», décrit Yves Lauzier, soulignant vouloir faciliter et concrétiser de grands projets qui sont en route, dont le Domaine de la Tannerie et l’agrandissement du Manoir Héritage.  

De son côté, Philippe Guilbert parie d’abord sur la proximité avec les citoyens. «Durant la campagne, nous avons tenté d’être le plus possible sur le terrain pour aller à la rencontre et leur faire sentir qu’on est là et qu’on sera là pour eux […] On prône l’approche citoyenne, la transparence et la communication», estime celui dont le slogan de campagne est «À l’image de la communauté». 

PHILIPPE GUILBERT 

C’est d’ailleurs autour de cette façon de voir les choses que la plateforme de l’Équipe Philippe Guilbert a été bâtie. La formation souhaite notamment créer un conseil de ville jeunesse et mettre en place un budget participatif. La diffusion des séances du conseil municipal en mode virtuel illustre aussi cette priorité. 

«Pour le budget participatif, on veut investir suffisamment de sous [100 000 $ par an, selon le site Web] pour que les gens se permettent de proposer des projets ambitieux, qui peuvent avoir un peu d’envergure. On veut des projets solides, proposés et votés par la population».

«On souhaite aussi encourager les gens à faire du sport, à participer à des activités. Ce serait bénéfique pour l’économie, le milieu de vie et l’utilisation des infrastructures comme le PABA que l’on souhaite réutiliser à travers une vocation durable. On veut vraiment impliquer les gens dans la communauté et les faire participer à la vie pistoloise», ajoute-t-il.  

En économie, l’Équipe Philippe Guilbert souhaite établir une communication avec les entrepreneurs locaux et ceux intéressés à s’établir afin de cerner les enjeux et créer un plan d’attraction commercial, notamment. Elle s’engage aussi à valoriser le commerce de proximité et créer du logement, élément de base pour l’attrait de la main d’œuvre.  

«On veut avoir une stratégie et un canal de communication avec les entreprises et la chambre de commerce pour nous permettre d’avoir un plan de développement qui va nous permettre de voir nos besoins et de cibler comment attirer les nouvelles familles», dit-il. 
Philippe Guilbert se questionne également au sujet du projet d’hôtel, souhaité sur la route 132. Il souhaite aussi réévaluer celui du centre de congrès. «On veut se remettre là-dedans, voir si c’est un projet qui fonctionne bien. Et si c’est le cas, on va aller de l’avant, mais on pense qu’il faut regarder ça de nouveau.»

Toujours du côté de l’attractivité de la ville, la formation aimerait étendre la saison touristique pendant l’hiver. 

YVES LAUZIER 

Le développement économique étant au cœur des thèmes privilégiés par Yves Lauzier, le dossier du Domaine de la Tannerie pour la création de logements et celui du centre de congrès et de l’hôtel seront prioritaires sur son bureau, s’il est élu le 7 novembre. 

«Je pense réellement qu’on a besoin de ces infrastructures sur le territoire. C’est encore plus d’actualité, puisque l’engouement pour la Gaspésie et le Bas-Saint-Laurent est exponentiel. Le besoin est encore plus criant qu’il y a un an et demi.»

Au sujet du Parc de l'Aventure basque en Amérique? Trois-Pistoles Équipe 2021 souhaite en faire un bâtiment multifonctionnel, lequel pourrait devenir un attrait supplémentaire pour la Ville et le camping. 

Afin de rendre la ville plus attrayante, Yves Lauzier compte miser le développement de l’hébergement, un point essentiel, mais également sur les loisirs et le tourisme. Parmi les engagements, on retrouve la diversification des activités à l’Aréna Bertrand-Lepage et à l’aire de jeu Adrien-Côté, l’actualisation des équipements au Stade Paul-Émile-Dubé, de même que l’amélioration de l’offre d’activités, thématiques et festivals. 

«L’attrait pour Trois-Pistoles passe aussi par les activités», rappelle-t-il, précisant que la création d’un conseil des aînés et d’un comité des loisirs remplit aussi l’objectif de se rapprocher des citoyens et de leurs réalités.

Si elles ont des divergences, les deux équipes possèdent aussi plusieurs idées communes. L’environnement et la famille, des sujets d’actualité, sont au cœur des priorités, d’un côté comme de l’autre.

Yves Lauzier propose entre autres d’élargir le recyclage en participant à un projet-pilote de Recyc-Québec et de mettre en place une politique familiale.

De son côté. Philippe Guilbert s’engage à accélérer la réduction des déchets, à soutenir les initiatives citoyennes et commerciales qui compteront un souci environnemental, de même qu’à obtenir la certification Municipalité Amie des Enfants (MAE). 

 

Publicité


Publicité

Commentez cet article