Publicité

13 octobre 2021 - 06:56

MRC de Témiscouata : Serge Pelletier, le rassembleur

Mario Pelletier

Par Mario Pelletier, Journaliste

Info Dimanche a rencontré Serge Pelletier, candidat au poste de préfet de la MRC de Témiscouata. «Nous sommes rendus à une étape où il faut rassembler nos forces, miser sur un leadership rassembleur», c’est l’approche que souhaite mettre en place M. Pelletier auprès des 19 municipalités du territoire et de leurs citoyens s’il est élu le 7 novembre prochain.

Il considère d’ailleurs les communautés comme des forces du Témiscouata, il parle de l’importance du capital humain. «Les gens sont fiers de leur territoire. J’ai toujours pensé que ça prenait un minimum d’équité entre les personnes et les communautés. Les services de base et de proximité sont essentiels», mentionne celui qui a été maire de Rivière-Bleue de 1983 à 1997.

«Il faut s’assurer de conserver notre population et inciter des gens à revenir au Témiscouata, des jeunes et des retraités, et attirer de nouveaux citoyens», ajoute-t-il. Le candidat souhaite ainsi attirer des immigrants et les intégrer dans notre vie communautaire. Il indique qu’il faut mettre en évidence le dynamisme du Témiscouata, un milieu de vie actif, extrêmement valorisant et doté d’un environnement exceptionnel. «La forêt, ses 867 lacs dont 14 sont de plus de 100 hectares», souligne-t-il.

«Pour se développer, on doit s’ouvrir à de nouveaux créneaux, comme dans l’agroalimentaire, l’agroforestier, la biomasse et les biomatériaux. Les entrepreneurs qui ont le gout de se dépasser ont besoin de sentir qu’ils sont appuyés», précise le candidat. À cet effet, Serge Pelletier a indiqué que la MRC dispose d’un budget annuel de cinq millions de dollars pour soutenir le développement de ses communautés. «Plus de 10 fonds sont dévolus au développement économique, social et communautaire», note-t-il.

Il ajoute que de 2015 à 2021, près de 15 M$ ont été retournés aux municipalités à partir des revenus éoliens. «2.5 M$ par année, c’est majeur», lance-t-il. C’est donc sans surprise qu’il appuie la démarche de l’Alliance de l’Est qui espère obtenir d’Hydro-Québec, via un appel d’offres, un contrat pour la construction d’un nouveau parc éolien dans l’ouest du Bas-Saint-Laurent, notamment dans les secteurs de Pohénégamook, de Dégelis, au Kamouraska et dans une partie de la MRC de Rivière-du-Loup. «La MRC de Témiscouata doit être partenaire à part entière», souligne M. Pelletier.

Le candidat soutient que le développement du Témiscouata passe par un effort collectif. «Nous devons regarder ce que l’on a entre les mains et maximiser ça, un travail collaboratif. Je ne veux pas imposer mes suggestions», explique-t-il. La confiance et le respect mutuel sont des valeurs importantes pour lui. Productivité des entreprises, pénurie de main-d’œuvre, développement durable et services intergénérationnels sont d’autres éléments qui retiennent l’attention de Serge Pelletier.

 

Publicité


Publicité

Commentez cet article