Publicité

5 octobre 2021 - 15:02

MRC de Témiscouata : deux nouveaux engagements de Gaétan Ouellet

Mario Pelletier

Par Mario Pelletier, Journaliste

Gaétan Ouellet, candidat à la préfecture de la MRC de Témiscouata, a fait connaitre deux autres engagements : une transparence accrue dans l’administration publique de la MRC et une révision des programmes d’aide aux entreprises et organismes offerts.

M. Ouellet souhaite que l’ensemble de la population témiscouataine puisse mieux comprendre le rôle, les programmes et les dossiers en cours à la MRC. Ainsi il propose que les séances mensuelles des maires de la MRC de Témiscouata soient dorénavant transmises via MATV et les médias sociaux. «C’est pour faire découvrir en quoi consistent les décisions prises par les maires assis autour de la table du conseil. De plus ça aiderait probablement à intéresser d’autres personnes à la politique municipale», a ajouté le candidat.

Gaétan Ouellet désire aussi une révision des programmes d’aide aux entreprises et organismes offerts par la MRC. «Il sera important de revoir les critères d’admissibilité, les secteurs d’activités priorisés et d’ajuster les programmes afin qu’ils soient complémentaires aux offres des organismes en place comme la SADC, Emploi-Québec, Investissements Québec, Micro-crédit KRTB et les institutions financières», a-t-il expliqué. «Concernant les prêts dans les entreprises, certains secteurs sont en exclusion, la MRC doit s’ajuster», a-t-il noté. M. Ouellet a également donné en exemple le Fonds de vitalisation de cinq millions de dollars pour lequel un comité voit à déterminer les priorités.

On se rappelle que les deux premiers engagements du candidat visaient l’amélioration de la représentativité des 19 municipalités à la MRC (4 maires différents en 4 ans à titre de préfet-suppléant) ainsi qu’une collaboration accrue de la MRC au développement des projets municipaux (tournée annuelle des municipalités pour entendre les projets à prioriser).

Gaétan Ouellet a annoncé sa candidature depuis déjà quelques semaines. Cette décision était notamment motivée par son désir de laisser toute la place à des candidats au poste de maire de Témiscouata-sur-le-Lac, avec comme résultat concret aujourd’hui l’élection par acclamation de Denis Blais comme maire de cette ville. «Je voulais permettre une réflexion à Témiscouata-sur-le-Lac et à des gens de se mobiliser», a-t-il précisé.

Dans les prochaines semaines, Gaétan Ouellet veut rencontrer des membres de conseils municipaux, de corporations de développement économique et d’organismes. D’ailleurs il se définit, s’il est élu le 7 novembre prochain, comme un préfet de proximité. Il a comme adversaire dans cette campagne Serge Pelletier de Rivière-Bleue.

 

Publicité


Publicité

Commentez cet article