Publicité

2 septembre 2021 - 15:09

Simon Bérubé compte protéger l’entente sur les services de garde et appuyer le Québec à propos des transferts en santé 

S’il est élu le 20 septembre, le candidat du Bloc Québécois dans Montmagny-L’Islet-Kamouraska-Rivière-du-Loup, Simon Bérubé, compte se porter à la défense de l’entente signée entre Ottawa et le premier ministre du Québec, M. François Legault, qui injectera 6 milliards de dollars dans le système de garderies au Québec.

La situation est critique pour de nombreux parents dans notre circonscription. Ils ont besoin de places en garderie et maintenant. Plusieurs, surtout des femmes, sont obligés de prendre des congés sans solde à la fin de leur congé parental, faute de place. «Il faut à tout prix protéger l’entente de six milliards de dollars conclue avec le gouvernement québécois, entente que veulent déchirer les conservateurs», a lancé Simon Bérubé, qui souligne la perte d’emploi d’un grand nombre de jeunes parents à la suite de leur congé parental, faute de places en garderie. «Ce n’est pas un crédit d’impôt qui va créer les places manquantes en garderie», précise-t-il.        

Le candidat bloquiste rappelle l’importance de la solidarité sociale qui demeure au cœur de ses préoccupations, aux côtés de l’environnement ainsi que de l’économie et de l’innovation.

Simon Bérubé rappelle également que le Bloc Québécois a déposé un projet de loi exigeant le passage de 15 à 50 semaines de la durée des prestations spéciales de l’assurance emploi pour maladie. «Le Bloc Québécois a toujours favorisé le soutien aux personnes et aux familles que la malchance ou la maladie ont frappées», ajoute-t-il, rappelant que c’est le Bloc Québécois qui a déposé un projet de loi sur cette question.

Le Bloc Québécois soutient qu’il est le seul parti à proposer que les transferts fédéraux soient amenés à couvrir jusqu’à 35 % des coûts des soins de santé, et ce sans condition, comme l’exige unanimement le Québec et les provinces. Le Bloc compte également soutenir, par crédit d’impôt, les soins à domicile.

Simon Bérubé rappelle qu’Yves-François Blanchet et lui-même ont dénoncé, le 17 août dernier à Montmagny, la création de deux classes d’aînés par le gouvernement libéral. En effet, les 65-74 ans ont été privés du versement spécial de 500$ à la Sécurité de la vieillesse, privant ainsi la moitié des aînés de la circonscription de ce soutien. 

Pour le Bloc Québécois, l’égalité entre les femmes et les hommes est une valeur fondamentale. Il s’engage ainsi à défendre le droit inaliénable des femmes à disposer de leur corps, dénonçant du même souffle l’ambiguïté des conservateurs sur le sujet.

 


 

Publicité


Publicité

Commentez cet article