Publicité

18 août 2021 - 09:30 | Mis à jour : 10:15

Deux classes d’ainés : une discrimination condamnable selon le Bloc québécois

Yves-François Blanchet, chef du Bloc québécois, et les candidats Simon Bérubé dans Montmagny - L'Islet - Kamouraska - Rivière-du-Loup et Maxime Blanchette-Joncas, député et candidat dans Rimouski-Neigette – Témiscouata – Les Basques, ont fustigé la décision de Justin Trudeau de créer «deux classes d’ainés» en offrant un chèque de 500 $ seulement aux 75 ans et plus plutôt qu’une hausse permanente de la pension de vieillesse à tous les ainés, dès 65 ans.

«C’est officiel depuis hier : Justin Trudeau a créé deux classes d’ainés. Les premiers, les 75 ans et plus, qui ont reçu un paiement unique électoraliste de 500 $ au lendemain du lancement de la campagne. Et les deuxièmes, les 65 à 74 ans, qui sont traités comme des citoyens de seconde classe et n’ont pas reçu un sou. Tous les ainés ont durement subi les conséquences de la pandémie en matière de perte de pouvoir d’achat, de santé, et d’isolement. Les ainés de plus de 75 ans méritent d’être mieux soutenus, mais tous les autres aussi et dans un cas comme dans l’autre, de manière permanente. Le Bloc québécois proposera de nouveau l’augmentation durable de la pension de vieillesse de 110 $ par mois indexable pour tous les aînés, dès 65 ans», a déclaré M. Blanchet.

Depuis l’élection de 2019, Maxime Blanchette-Joncas soutient les ainés du Bas-Saint-Laurent et de tout le Québec. Par le dépôt en mars 2021 d'une pétition qui a récolté plus de 20 000 signatures, il a demandé aux gouvernement de hausser la pension de la Sécurité de la vieillesse afin de pallier la perte de pouvoir d’achat des 65 ans et plus. La pandémie de COVID-19 est venue accroitre le problème existant, souligne le Bloc, en y ajoutant une hausse du coût de la vie, que l’on pense à l’augmentation du prix du panier d’épicerie ou aux divers frais COVID facturés par les entreprises. Le Bloc québécois déplore de plus que la précarité est susceptible de toucher tous les ainés, peu importe leur âge, un constat partagé par la FADOQ.

Le gouvernement libéral a choisi d’offrir un paiement unique de 500 $ pour les 75 ans et plus seulement, discriminant ainsi les personnes de 65 à 74 ans qui représentent plus de la moitié des prestataires et qui ne recevront aucune augmentation, estime le Bloc. Justin Trudeau a choisi de programmer ce paiement de 500 $ pour qu’il soit reçu le 16 aout, hier, soit le premier jour suivant le déclenchement hâtif des élections.

«Avec cette demi-mesure, Justin Trudeau n’aura plutôt réussi qu’à mettre en colère l’ensemble des aînés, qui n’acceptent pas cette discrimination basée sur l’âge et qui voient clair dans le jeu électoral des libéraux. Le Bloc Québécois, quant à lui, continuera de défendre tous les aînés en s’appuyant sur son bilan crédible et humain, n’ayant pour seul objectif que l’amélioration de la qualité de vie de nos parents et de nos grands-parents», ont conclu MM. Bérubé et Blanchette-Joncas

 

Publicité


Publicité

Commentez cet article