Publicité

3 septembre 2015 - 15:35

Louis Gagnon remonte dans le temps

Mario Pelletier

Par Mario Pelletier, Journaliste

Toutes les réactions 4

Rivière-du-Loup – Lors de son point de presse tenu le 3 septembre en sol louperivois, Louis Gagnon, candidat du Bloc québécois dans la circonscription de Montmagny-L’Islet-Kamouraska-Rivière-du-Loup, a remonté dans le temps afin de parler des réalisations de son parti, notamment de l’ancien député Paul Crête.

« Dans la région, c’est Paul Crête qui a gagné la plus grosse bataille pour les travailleurs saisonniers et l’assurance-emploi en plus d’avoir été chercher deux fois 10 millions en innovation pour Premier Tech » a mentionné M. Gagnon.

« Le député Paul Crête a gagné un statut particulier pour les travailleurs saisonniers, ce qu’a perdu le NPD » a-t-il ajouté. Le candidat a indiqué que « c’est le Bloc québécois qui a permis l’octroi d’une somme de 250 millions de dollars pour former la main-d’œuvre et concernant le déséquilibre fiscal, un montant de 3.3 milliards $ pour la santé et l’éducation. »

Toujours concernant le travail du député Crête, Louis Gagnon a souligné que c’est grâce notamment à ses efforts que l’on a effectué la plus grande avancée dans le dossier de la transformation de la route 185 en autoroute à quatre voies séparées (phase 1). « À cette époque, on notait un gouvernement du Parti libéral du Canada dirigé par Jean Chrétien. Il y a eu plusieurs gouvernements minoritaires à Ottawa » a précisé le candidat.

GESTION DE L’OFFRE

Louis Gagnon n’a pas seulement parlé du passé, il a également indiqué que le Bloc québécois défendra la gestion de l’offre. Son commentaire se voulait aussi une réponse au député-ministre provincial, Jean D’Amour, qui a questionné les candidats à cet effet.

« La gestion de l’offre, on veut la préserver de façon intégrale. Ça représente une priorité pour nous; c’est le Bloc qui l’a tenue à bout de bras à Ottawa et on va continuer de défendre nos agriculteurs jusqu’au bout. On veut qu’il y ait des investissements en innovation agroalimentaire comme par exemple à La Pocatière avec le CDBQ qui rayonne sur toute la région » a mentionné le candidat.

BOIS D’ŒUVRE

« L’entente du bois d’œuvre vient à échéance le 12 octobre et pour les travailleurs de Saint-Pamphile, on veut que Maybec et Matériaux Blanchette, par exemple, puissent transiger sans payer la taxe qui leur a été imposée dans la dernière entente. C’est au fédéral que tout ça se négocie et on sera aux premières lignes pour gagner tout ça » a également laissé savoir M. Gagnon.

GROS-CACOUNA

Concernant le port de mer Gros-Cacouna, qui revient dans l’actualité de la campagne électorale à chaque semaine jusqu’à maintenant, le candidat du Bloc québécois y est allé d’une sortie contre le NPD : « On est en train de rire des gens en ramenant TransCanada dans le dossier du port de mer Gros-Cacouna, c’est terminé. Par ailleurs, François Lapointe (candidat du NPD) ne se positionne pas sur l’oléoduc; pourtant, Mulcair (Tom) est pour, il l’a dit de façon très claire. »

Louis Gagnon a conclu en rejetant la responsabilité des problèmes du port de mer au gouvernement fédéral et au député sortant du NPD : « Quand, dans les quatre dernières années, vous avez eu respectivement 52, 35, 14 et 28 bateaux par an à votre port de mer en eau profonde, c’est qu’il y a un manque de leadership criant. »

Publicité


Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

4 réactionsCommentaire(s)
  • Louis Gagnon, le problème c'est qu'en votant pour vous, on favorise les conservateurs et Bernard Généreux dans le comté. Votre but non-avoué est de faire revenir les conservateurs au pouvoir afin de justifier la séparation du Québec.
    Vous prenez donc les chômeurs, les fermiers et les fonctionnaires en otage pour tenter de justifier votre présence à Ottawa.
    J'aimerais vous comprendre, vous ne voulez pas des conservateurs au pouvoir au Canada, qui voulez vous d'abord puisque vous n'y serez jamais au pouvoir à Ottawa? Pourtant, sachant que dans le comté ça se joue entre NPD et Conservateurs, vous continuez de frapper à l'endroit du NPD, ce qui favorise les conservateurs???
    Vous divisez encore le vote au même titre que vous l'avez fait en vous présentant contre Michel Lagacé et le PQ avec Québec Solidaire qui n'appuie d'ailleurs pas le Bloc, ce qui a favorisé à l'époque Jean D'amour.
    La question, qui aimeriez-vous qui dirige le Canada?
    Comment vous monsieur Gagnon, allez augmenter le tonnage à Cacouna avec zéro levier de pouvoir et décisionnel dans vos mains, si vous êtes élu bien entendu?
    Merci de vos réponses monsieur Gagnon.
    À titre informatif, Bernard Généreux à eu plus d'investissement dans le comté dans son court mandat que Paul Crête en 16 ans. Le plus drôle, c'est que Lapointe en a eu plus dans le même court laps de temps que Bernard Généreux en étant dans l'opposition. Je pense qu'avec le NPD, on risque de développer pas mal plus qu'avec le Bloc et ses éternelles menottes et ses stratégies de divisions en vue de son option. D'ailleurs, c'est quoi le deal secret entre vous et les conservateurs?

    Pierre - 2015-09-04 11:16
  • Je pense qu'il est important de rappeler que le Bloc, même en n'étant pas au pouvoir, a fait avancer des dossiers partout au Québec, pas seulement ici. L'idée n'est pas de « féliciter » ou « congratuler » qui que ce soit, mais de montrer qu'on peut faire bouger les choses parce qu'on se concentre sur ce qui se passe ici.

    Ensuite, pour le port, il n'y aura pas de miracle. Il faut tout de même admettre que des changements sont nécessaires dans la façon d'aborder le sujet.

    @ Pierre : Si vous pensez qu'en votant pour un conservateur de Harper vous en aurez plus, vous vous trompez. Ils ne passeront pas maintenant et, espérons-le, plus jamais dans le futur.


    Louis Gagnon - 2015-09-04 09:40
  • Je ne savais pas que Paul Crête était l'organisateur de Louis Gagnon et qu'en plus, il avait besoin de se faire congratuler. Le Bloc et le PQ ne l'ont pas fêté après son départ ?
    Et tout le monde se lave la langue sur le dos de l'autre pour Gros-Cacouna et pourtant, tous ont fait en sorte qu'il ne s'y passe rien.
    Petite mémoire, je ne t'oublierai pas.

    Ayoye ! - 2015-09-03 22:25
  • C'est sur que Louis Gagnon dans l'éternelle opposition, si au moins il avait une chance, nous réglerais tout ça rendu à Ottawa.
    Sérieux là, Louis Gagnon déplore ce que Lapointe a déploré avant lui au sujet des bateaux en baisse. Comment qui va nous arranger ça lui les bateaux à Cacouna?
    Y peut ben faire les conférences de presse qui veut, il sera toujours dans un parti qui ne dirigera jamais le Canada...Et qui est périmé.
    Probablement que Louis Gagnon va soumettre ses idées facilement à Gilles D'amours et sa corporation et que le tout va s'arranger.

    Pierre - 2015-09-03 21:24