Publicité

8 août 2015 - 11:07 | Mis à jour : 11 août 2015 - 11:11

Élections fédérales 2015

François Lapointe se dit prêt à faire campagne

François Drouin

Par François Drouin, journaliste

Twitter François Drouin
Toutes les réactions 3

Rivière-du-Loup — Alors qu’il a été le premier candidat à s’afficher sur les poteaux avec les traditionnelles pancartes électorales, le député néodémocrate sortant dans Montmagny - L’Islet - Kamouraska - Rivière-du-Loup, François Lapointe, se dit prêt à relever le défi que représente une campagne électorales fédérales de 78 jours.

Par voie de communiqué, M. Lapointe a reproché au premier ministre sortant, Stephen Harper, le déclenchement hâtif des élections malgré la présence de plusieurs rapports indiquant que le plan économique des conservateurs «est un échec».

Le néodémocrate soutient qu’il s’agit avant tout d’une manœuvre partisane du gouvernement conservateur aux frais des contribuables canadiens. «Comment les conservateurs peuvent-ils justifier une telle stratégie alors que le pays vit des difficultés économiques et les familles de la classe moyenne peinent à joindre les deux bouts?», s’est-il questionné.

Le candidat conservateur et ex-député de la circonscription de 2009 à 2011, Bernard Généreux n’est pas épargné et est même directement interpellé. «Comment expliquer le silence du candidat conservateur, M. Généreux, sur cette décision si impopulaire? », lance François Lapointe.

DEC

Au cours des prochaines semaines, François Lapointe souligne qu’il continuera à sillonner la circonscription pour écouter les électeurs et défendre de son bilan. «J’ai réussi à démontrer que les conservateurs n’utilisaient pas tous les budgets prévus par Développement économique Canada (DEC) pour soutenir la PME en région, tout en contribuant à ce que le comté reçoive de DEC un des meilleurs soutiens financiers de la province malgré les coupures. Après l’obtention d’un débat spécial en chambre et des mois de pression pour que le fonds d’infrastructure nationale du fédéral puisse servir à finir l’autoroute 185, on a obtenu un engagement de plusieurs centaines de millions provenant de ce fonds.»

RÉFORME

À l’instar de son collègue dans Rimouski – Neigette – Témiscouata Les-Basques, François Lapointe a réitéré son engagement à annuler la réforme du programme de l’assurance emploi par les conservateurs. «Ce fonds n’a pas été créé pour subvenir aux besoins budgétaires des gouvernements conservateurs et libéraux, a-t-il expliqué. Il a été créé pour venir en aide aux travailleurs et à leur famille, incluant ceux qui travaillent pour des industries saisonnières comme le tourisme ou la foresterie. »

ÉLECTIONS

Le candidat néo-démocrate a présenté son parti et son chef comme véritable alternative aux conservateurs afin de former le prochain gouvernement. À ce titre les plus récents sondages pancanadiens placent le NPD en avances. Mais nous sommes qu’au début d’une campagne de 11 semaines.

Publicité


Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

3 réactionsCommentaire(s)
  • N'eût été de la sympathie envers le chef précédant Jack Layton il n'y aurait jamais eu de vague orange.
    Monsieur Lapointe n'a fait que dénoncer, commenter et brouiller des dossiers.

    vm - 2015-08-11 12:27
  • Mulcair est un ancien libéral, il dit une chose et fait son contraire. Lapointe fait une chose et dit son contraire.

    Prêt, pas prêt, j'y vais ! - 2015-08-08 22:22
  • Pour ou contre l'oléoduc? Pour comme Mulcair?

    Paul Crete - 2015-08-08 16:28