Publicité
15 octobre 2019 - 14:26

Visite de Véronique Hivon à Montmagny en soutien au Bloc québécois

En visite à Montmagny ce samedi 12 octobre dernier, Véronique Hivon, députée de Joliette, est venue appuyer la candidature de Louis Gagnon. Femme politique depuis plusieurs années, Mme Hivon veut partager son expérience et en a profité pour prendre un bain de foule avec le candidat au Festival de L’Oie Blanche.

Ils ont rencontré les journalistes en lien avec le dévoilement de la plateforme pour les ainés du Bloc québécois. Leurs préoccupations du respect de nos ainés par rapport à leur qualité de vie actuelle fait partie de leurs priorités respectives.

N’ayant pas eu la chance de connaitre beaucoup ses grands-parents, M. Gagnon sait combien sa grand-mère maternelle a dû se battre pour obtenir de l’aide financière, en tant que veuve à 45 ans et handicapée à 54 ans. Celle-ci n’avait que sa pension de conjoint survivant pour survivre.

Pour lui, la qualité de vie des ainés est primordiale. Le candidat du Bloc québécois Louis Gagnon endosse les mesures déjà annoncées, soit une hausse annuelle de 1 300 $ de la pension de la Sécurité de vieillesse et une hausse de 50 $ mensuellement du Supplément de revenu garanti (SRG).

Il propose également de verser durant trois mois les prestations complètes d’un défunt à son conjoint ou sa conjointe, de rechercher et d’inscrire automatiquement toutes les personnes de plus de 65 ans ayant droit au SRG, mais qui ne le reçoivent pas. Il demande aussi d’accorder une période de grâce de trois mois de versement de SRG pour les personnes en retard dans leur déclaration de revenus  et de faire des caisses de retraite des créanciers prioritaires en cas de faillite d’une entreprise. Louis Gagnon milite également pour augmenter les transferts en santé de 6 % par année et ajuster le calcul de ces transferts pour tenir compte du vieillissement de la population.

Le Bloc québécois propose de baisser les prix des médicaments en cessant de les fixer en se comparant aux États-Unis, où ils sont les plus chers au monde. Il souhaite également offrir des crédits d’impôt pour l’aménagement de logements intergénérationnels, instaurer un crédit d’impôt pour soins à domicile, et mettre en place un crédit d’impôt pour la condition physique, les activités artistiques et les loisirs des 65 ans et plus. Louis Gagnon est aussi en faveur de faciliter le maintien en emploi des ainés qui le désirent par des incitatifs fiscaux.

Publicité


Publicité

Commentez cet article