Publicité
12 octobre 2019 - 13:27

L'ex-députée péquiste Solange Charest appuie Maxime Blanchette-Joncas

Le candidat du Bloc Québécois pour Rimouski-Neigette-Temiscouata-Les Basques, Maxime Blanchette-Joncas, se réjouit de l’appui de taille qu’il reçoit de la part de Solange Charest, ex-députée du Parti Québécois dans le comté de Rimouski de 1994 à 2007. 

«Je remercie madame Charest de m’accorder cette marque de confiance. Je tiens à lui assurer que je ferai tout en mon pouvoir afin de porter les dossiers de mes concitoyens, de défendre et de promouvoir leurs intérêts, de façon à faire des gains pour eux. Le Bloc Québécois, c’est le parti des régions et je veux porter haut et fort cette voix qui est la nôtre à la Chambre des communes», exprime le candidat du Bloc Québécois, Maxime Blanchette-Joncas.

«La candidature de Maxime Blanchette-Joncas en est une de grande qualité, tant par son expérience politique, sa connaissance des dossiers municipaux, régionaux et nationaux, que par son engagement inconditionnel envers la population de Rimouski-Neigettes-Témiscouata-Les Basques, tous soutenus par son dynamisme et des valeurs qui sont les nôtres. C’est ce dont nous avons véritablement besoin, d’un député qui sera présent dans la circonscription et qui sera capable de se tenir debout pour les siens. C’est pourquoi je suis enthousiaste à l’idée de lui accorder mon appui entier afin qu’il devienne notre prochain député», déclare Solange Charest. 

«C’est avec humilité et reconnaissance que je reçois cette marque de confiance que m’accorde Madame Solange Charest. Je peux garantir à Madame Charest et à l’ensemble des électeurs de ma circonscription que je serai à la hauteur du défi qui m’attend et des aspirations des citoyens de Rimouski-Neigettes-Témiscouata-Les Basques s’ils m’élisent et qui ni Madame Charest ni les électeurs ne regretteront leur choix», conclut le candidat bloquiste.

 

Publicité


Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





infodimanche.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. Les commentaires anonymes et négatifs feront l’objet d’une analyse sérieuse et d’une stricte modération. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, infodimanche.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.