Publicité
9 octobre 2019 - 09:30

Claude Guimond et Yannick Proulx appuient Maxime Blanchette-Joncas

L’ancien député bloquiste de 2008 à 2011 dans Rimouski-Neigette-Témiscouata-Les Basques, Claude Guimond et Yanick Proulx, ex-président régional pour l’Est du Québec au Bloc québécois appuient sans réserve la candidature de Maxime Blanchette Joncas à l’élection fédérale du 21 octobre prochain.

«Je crois que les préoccupations des citoyens de Rimouski-Neigette–Témiscouata–Les Basques seront très bien représentées par Maxime et par un retour en force du Bloc québécois dans la région, le seul parti qui défend sans compromis les intérêts du Québec. À voir aller Maxime, je suis convaincu qu’il fera un excellent député près de son monde», précise Claude Guimond.

Yanick Proulx estime qu’une nouvelle vague indépendantiste est en train de voir le jour à travers la progression du Bloc dans cette élection fédérale. «On a plusieurs jeunes candidates et candidats dans la région qui ont à cœur l’indépendance du Québec, qui sont progressistes affirmés et qui préfèrent vivre dans un Québec vert que dans un Canada pétrolier. Il faut donner la chance à cette nouvelle génération qui ont décidé de prendre en main la nation et la planète.»

Maxime Blanchette-Joncas se dit honoré d’avoir le soutien de Claude Guimond et de Yanick Proulx avec qui il a pu échanger sur les enjeux de la campagne. Claude Guimond travaille à Montréal comme directeur générale de la COPHAN (Confédération des organismes de personnes handicapées du Québec). Il a notamment été président de l’Union des producteurs agricoles du Bas-Saint-Laurent. Pour sa part, Yanick Proulx travaille et milite dans le mouvement syndical au Bas-Saint-Laurent.

 

Publicité


Publicité

Commentez cet article