Publicité
4 octobre 2019 - 06:30

Hugo Latulippe entend renforcer l’économie de la culture

Le cinéaste et candidat du Nouveau parti démocratique dans la circonscription Montmagny-L’Islet-Kamouraska-Rivière-du-Loup Hugo Latulippe renforcera la vitalité culturelle en région et favorisera la santé financière des médias locaux.

En 2019, le milieu de la culture et des arts emploie 180 000 personnes au Québec et compte pour 4,4% du PIB national. Les décisions qui seront prises dans les prochaines années s’avèreront d’une importance capitale pour assurer la pérennité de l’industrie culturelle et médiatique en français, estime Hugo Latulippe. Ce dernier compte s’assurer que le gouvernement fédéral joue un rôle de premier plan afin de mettre en place les outils nécessaires au maintien de notre souveraineté culturelle et médiatique. «Vous avez devant vous un acteur du milieu artistique engagé à défendre un financement vigoureux des arts et des médias d’information. Cela fait 25 ans que je travaille comme auteur, cinéaste et producteur. J’ai pu mesurer l’incurie des gouvernements fédéraux conservateurs et libéraux. Les huit dernières années ont été des années de disette, des années perdues. Un peu comme s’il n’y avait pas eu de ministre de la Culture au Canada, a déclaré Hugo Latulippe. Il va falloir se retrousser les manches.»

Le NPD s’engage à mener la bataille pour forcer les géants du web à payer leur juste part d’impôt et les soumettra aux mêmes règles fiscales que n’importe quelle autre compagnie. «Pour financer les médias nationaux et locaux, il faut aller chercher l’argent là où il est, c’est-à-dire dans les poches des compagnies multimilliardaires qui font des affaires d’or au Québec», ajoute M. Latulippe.  Le NPD s’engage aussi à entamer une discussion avec les milieux de la culture et le gouvernement du Québec dans le but de rendre au Québec son autonomie culturelle; une autonomie qui pourrait prendre la forme d’un transfert de pouvoirs et d’un transfert de la part historique du financement fédéral en matière de culture.

Le NPD s’engage à offrir aux artistes et aux travailleurs du milieu de la culture la possibilité d’étaler leurs revenus pour le calcul de l’impôt fédéral dès le lendemain de l’élection du 21 octobre. Le NPD s’engage à créer une exonération d’impôt pour la première tranche de 10 000$ de revenu tiré de redevances versées à l’égard d’activités artistiques.

Publicité


Publicité

Commentez cet article