Publicité
20 septembre 2019 - 14:06 | Mis à jour : 14:14

Bernard Généreux cible les régions

François Drouin

Par François Drouin, journaliste

Twitter François Drouin

Pour sa deuxième semaine de campagne, le député conservateur sortant dans Montmagny—L’Islet—Kamouraska—Rivière-du-Loup, Bernard Généreux, met de l’avant l’importance et la spécificité des régions du Québec, notamment l’Est-du-Québec.

M. Généreux accuse le gouvernement libéral de Justin Trudeau et le candidat dans la circonscription Aladin Legault-D’Auteuil de ne cibler que les grandes villes et métropoles comme Montréal et Toronto, ajoutant qu'ils n’ont eu que peu à offrir aux régions lors des quatre dernières années. Le conservateur soutient que les programmes de l’ancien gouvernement dirigé par Stephen Harper avaient permis à la région d’obtenir près de 150 millions $ en financement fédéral entre 2009 et 2011, dans le cadre d’ententes avec les municipalités et le gouvernement du Québec.

«En 2015, Justin Trudeau avait promis qu’il y aurait trois déficits modestes de 10 milliards de dollars afin de payer des nouvelles infrastructures, a rappelé Bernard Généreux. Nous nous retrouvons quatre ans plus tard avec près de 80 milliards de nouvelles dettes, mais pas les infrastructures! Où est passé l’argent?»

Vérification faite, la dette est passée de 616 milliards de dollars à 685,5 milliards pour 2018-2019, soit une augmentation de 69,5 milliards. Toutefois, le dévoilement du dernier exercice financier démontre que le rapport de la dette au PIB a été ramené à 30,9 %, contre 31,3 % l'année précédente. Précisons que ce pourcentage se situait à 30,4 % pour l’année 2016-2017.  Le rapport de la dette au PIB est une mesure du poids de la dette publique.

Selon ce que rapporte Gérald Fillion de ICI Radio-Canada, le pays affiche malgré tout la plus faible dette nette par rapport au PIB sur les six autres pays membres du G7. Selon la société d’État, le Canada ferait partie de la dizaine de pays qui ont une note de crédit AAA.

Par voie de communiqué, Bernard Généreux s’est réjoui que le chef Andrew Scheer se soit engagé à faire des régions une priorité lors du prochain mandat dans l’éventualité où il formerait le prochain gouvernement.

Parmi les propositions pour soutenir les communautés rurales, ce dernier avance que toutes les régions recevraient leur juste part des sommes consacrées aux infrastructures en réservant un budget spécifiquement pour elles. 

Publicité


Publicité

Commentez cet article