X
Rechercher
Nous joindre
Publicité

Les services publics, la qualité de vie des ainés

durée 26 septembre 2022 | 13h35
  • Pour le Parti Québécois, les services publics sont une priorité. Que ce soit dans les réseaux de la santé ou de l’éducation, il faut «prendre soin de notre monde» afin que chacun puisse réaliser son plein potentiel, selon le PQ. 

    Dans la même lignée, le Parti Québécois croit qu’il faut prendre soin des ainés. Ainsi, il propose de donner davantage d’autonomie aux 200 000 professionnels de la santé autres que les médecins, de faire des CLSC de véritables centres de santé de proximité (500 M$ par année), de régionaliser et simplifier le système de santé en décentralisant les décisions et les services ainsi, d’étendre les heures d’ouverture des blocs opératoires pour rattraper les retards liés au délestage, d’abolir pour de bon le recours aux agences de placement privées et réintégrer les travailleurs, abolir le temps supplémentaire obligatoire (TSO) ainsi que de revoir en profondeur le projet Optilab.

    Le PQ prévoit aussi, financer massivement les organismes communautaires à la mission (460 M$ par année), investir massivement (3 G $ par année) afin d’allouer 50% du budget des soins de longue durée aux soins à domicile d’ici quatre ans, ajuster les compensations pour une nuitée et les déplacements routiers lorsque des patients doivent se déplacer pour obtenir des soins non disponibles dans leur région, ajouter 2,3 G$ au PQI afin de rénover les écoles le plus rapidement possible sur un horizon de quatre ans au lieu de dix ans, protéger les programmes particuliers des cégeps publics en région et diminuer l’analphabétisme en offrant une compensation financière aux personnes qui s’engagent dans un processus d’alphabétisation.

    «Encore une fois, face aux défis actuels, le Parti Québécois répond présent !», indique Michel Forget, candidat péquiste dans Côte-du-Sud.
     

    commentairesCommentaires

    0

    RECOMMANDÉS POUR VOUS


    20 octobre 2022 | 14h43

    Conseil des ministres : Amélie Dionne ignorée 

    Malgré quatre années de travail auprès des ministres régionales Marie-Eve Proulx et Caroline Proulx, voilà que la nouvelle députée de Rivière-du-Loup-Témiscouata Amélie Dionne n’a pas été appelée à siéger sur le conseil des ministres du prochain gouvernement de la Coalition Avenir Québec.  Le premier ministre François Legault a plutôt opté pour ...

    20 octobre 2022 | 10h26

    Mathieu Rivest est assermenté

    Le nouveau député de Côte-du-Sud, Mathieu Rivest, a officiellement été assermenté le 18 octobre au Salon rouge de l’Assemblée nationale. C’est en compagnie des 89 nouveaux élus de la CAQ que M. Rivest a réalisé l’engagement solennel de servir les Québécois à titre de député avec honnêteté et justice.  «L’assermentation est un moment hautement ...

    19 octobre 2022 | 6h55

    La députée Amélie Dionne est assermentée 

    La nouvelle députée de la circonscription de Rivière-du-Loup-Témiscouata, Amélie Dionne, peut officiellement siéger à l’Assemblée nationale. L’élue de la Coalition Avenir Québec a été assermentée lors d’une cérémonie organisée au Salon rouge de l’hôtel du Parlement, ce mardi 18 octobre.  Mme Dionne était accompagnée des 90 autres député(es) qui ...