Publicité

7 septembre 2022 - 10:36

Santé et secteurs névralgiques de l’économie

La CAQ veut pallier la pénurie de main-d’œuvre

La candidate de la Coalition avenir Québec dans Rivière-du-Loup-Témiscouata (incluant Les Basques), Amélie Dionne, salue le travail constant son parti pour pallier la pénurie de main-d’œuvre. Elle est satisfaite des annonces faites par le chef de la CAQ et premier ministre du Québec, François Legault, au bénéfice du réseau de la santé et de secteurs névralgiques pour l’économie du Québec. 

De passage à Trois-Rivières, François Legault a annoncé un investissement qui servira à former et à recruter 660 médecins et 5000 professionnels de la santé de plus dans le réseau. Les 400 millions de dollars supplémentaires investis permettront aussi d’accroître l’autonomie des professionnels et de leur confier plus de pouvoirs. 

«Comme l’a dit Christian Dubé, on veut redevenir un employeur de choix dans le milieu de la santé et c’est pourquoi il faut déployer des mesures qui favoriseront l’amélioration des milieux de travail pour les professionnels. Les investissements annoncés permettront d’avoir les effectifs nécessaires pour maintenir nos soins de proximité, et offrir des soins de qualité dans la région», se réjouit Amélie Dionne. 

Le chef de la CAQ et premier ministre a également dévoilé un plan pour accroître le nombre de diplômés en formation professionnelle de 30 000, dans des secteurs comme celui de la construction et le secteur manufacturier. Rendu possible grâce à un investissement de 348 millions de dollars, le plan prévoit par ailleurs de moderniser la formation professionnelle, de la rendre plus accessible, ainsi qu’un soutien financier pour intégrer des formations courtes. 

«On prévoit, au cours des 4 prochaines années, diplômer 88 000 personnes en formation professionnelle dans les secteurs ciblés. Ce n’est pas assez. Si la CAQ est réélue, on va mettre en place des mesures pour en avoir 30 000 de plus. C’est une augmentation de 34 % ! », affirme François Legault. 
 

Publicité


Publicité

Commentez cet article