Publicité

31 août 2022 - 13:29

Bouclier anti-inflation

Un soutien aux aînés pouvant atteindre 2000 $ par année

La candidate de la Coalition Avenir Québec dans la circonscription de Rivière-du-Loup-Témiscouata (incluant Les Basques), Amélie Dionne, applaudit la troisième mesure du Bouclier anti-inflation annoncée par le chef de la CAQ et premier ministre du Québec, François Legault, qui ferait passer le soutien maximal aux aînés à revenu modeste de 411 à 2000 $ pour les personnes âgées de 70 ans et plus. 

De passage à la résidence pour aînés Manoir Saint-Antonin, Amélie Dionne a été à même de constater sur le terrain que cette nouvelle mesure est accueillie comme une annonce très bénéfique pour les aînés qui ont contribué à bâtir le Québec, et qui doivent aujourd’hui subir la hausse du coût de la vie. 

«Grâce à cette mesure, c’est 360 000 aînés de plus au Québec qui pourront bénéficier du soutien aux aînés, ce dont je me réjouis puisque notre circonscription compte une forte proportion d’aînés, et plus particulièrement au Témiscouata et dans Les Basques», indique Mme Dionne.

Par cette mesure qui rejoindra 1,1 million de personnes âgées de 70 ans et plus au Québec, la Coalition Avenir Québec veut faire du Bouclier anti-inflation un outil efficace pour soutenir les citoyens les plus vulnérables dans toutes les régions du Québec. 

«Beaucoup de nos aînés sont frappés particulièrement par l’inflation. Plusieurs ont de petites pensions qui ne tiennent pas compte de l’inflation extrême qu’on vit actuellement. Beaucoup de ces personnes sont des femmes qui ont élevé des enfants. Nos aînés ont bâti le Québec d’aujourd’hui. C’est à notre tour de les aider», soutient François Legault. 
 

Publicité


Publicité

Commentez cet article