Publicité

15 août 2022 - 09:31 | Mis à jour : 22 août 2022 - 09:56

Michel Forget, candidat pour le Parti québécois dans Côte-du-Sud

Jeudi dernier, le Parti québécois a confirmé plusieurs candidatures en vue des élections du 3 octobre, dont celle de Michel Forget dans la circonscription de Côte-du-Sud. M. Forget est impliqué au Parti québécois depuis de nombreuses années.

Il a été successivement conseiller, agent officiel, président des circonscriptions de Kamouraska-Témiscouata et de Côte-du-Sud, en plus d'être candidat à l'élection du 8 décembre 2008 et à celle du 1er octobre 2018. Détenteur d'un baccalauréat en informatique de génie de l'Université Laval, il œuvre au Cégep de La Pocatière depuis plus de 30 ans comme professeur d'informatique à l'enseignement régulier ainsi qu'à la formation continue et au soutien aux entreprises (Formation Extra). Il a occupé les postes de coordonnateur de département, de membre du conseil d’administration de la coopérative étudiante Critné, de membre de la Commission des études et de membre du Comité des relations de travail. Pour le département d’informatique, il est actuellement responsable de programme et responsable de l’international. Il est membre des conseils d’administration du cégep et du centre collégial de transfert technologique Solutions Novika. En 2011, il a reçu une mention d'honneur de l'Association québécoise de pédagogie collégiale (AQPC), et en 2016 il est devenu membre de l'Ordre des bienfaiteurs émérites de la Fondation du Cégep de La Pocatière.

Depuis des années, en tant que président de l'association locale du parti, M. Forget a été témoin des besoins et des préoccupations exprimées par la population de Côte-du-Sud. Il est intervenu dans de nombreuses entreprises des MRC de Montmagny, de L'Islet et de Kamouraska afin d'améliorer la productivité quant au traitement des données. Avec ses collègues de travail, il a développé une approche novatrice pour s'attaquer au problème de la pénurie de main d'œuvre informatique dans la circonscription. Sensible aux besoins des organismes communautaires sans but lucratif, il a développé un programme de soutien sous forme de stages en informatique. En 2009, il a assisté l’Association des Chouinard de l'Amérique du Nord dans la production de leur second dictionnaire généalogique, contribuant par le fait même au devoir de mémoire envers l'une des familles souche de la MRC de L'Islet.

«Plusieurs dossiers n’ont pas avancé au cours des quatre dernières années dans Côte-du-Sud, et quand on n’avance pas, on recule. Marie-Ève Proulx ne mérite pas un second mandat. La CAQ est un gouvernement de communications. La prochaine campagne électorale sera l'occasion de démontrer que les propositions du Parti québécois ont été préparées sérieusement, et que certaines propositions de nos adversaires politiques sont dangereuses pour la population de Côte-du-Sud», déclare le candidat Michel Forget.

Durant la campagne électorale, le candidat du PQ affirme qu’il continuera d'être à l'écoute des besoins et des préoccupations de la population.

Publicité


Publicité

Commentez cet article