Publicité

3 octobre 2013 - 16:09

Le Parti citoyen présente ses 5 candidats

Mario Pelletier

Par Mario Pelletier, Journaliste

Toutes les réactions 2

Rivière-du-Loup – Le Parti citoyen aura cinq candidats à des postes de conseiller municipal en vue des élections du 3 novembre prochain à Rivière-du-Loup. À Jérôme LaViolette-Côté et Jean-François Lévesque, les deux candidats connus lors du congrès du parti tenu récemment, se sont ajoutés à eux Marie-Ève LaViolette-Côté, Karine Lizotte et Steeve Drapeau.

Jérôme LaViolette-Côté est le chef du Parti citoyen et seul candidat déclaré jeudi en fin d’après-midi dans le district Saint-Patrice. La période de mise en candidature se termine le vendredi 4 octobre à 16 h 30. M. LaViolette-Côté a été candidat lors de l’élection partielle de l’automne 2011. Il a siégé sur le conseil d’administration de la Chambre de commerce de la MRC de Rivière-du-Loup durant 4 ans, dont 3 comme vice-président.

Jean-François Lévesque se présente dans le district Fraserville contre le conseiller sortant Jacques Minville. M. Lévesque, cofondateur du Parti citoyen, est propriétaire de l’entreprise Municipalis conseils et détenteur d’une maîtrise en gestion urbaine. Il s’implique également sur le conseil d’administration du Musée du Bas-Saint-Laurent.

Marie-Ève LaViolette-Côté a été la troisième personne à signifier sa candidature pour le Parti citoyen, dans le district de la Pointe où elle affronte Mario Landry, conseiller sortant, et Gérald Plourde. Mme LaViolette-Côté, détentrice d’un baccalauréat en kinésiologie et d’un DESS en exercices thérapeutiques, est propriétaire d’une entreprise depuis 4 ans à Rivière-du-Loup. Elle travaille au CSSS de Rivière-du-Loup.

Karine Lizotte fait également partie de l’équipe du Parti citoyen et se présente dans le district de la Rivière. Elle a deux adversaires : Dominic April et Mario Bastille. Mme Lizotte est propriétaire d’une entreprise depuis 10 ans dans le domaine de la coiffure et elle est formatrice pour L’Oréal/Matrix. Elle est impliquée bénévolement auprès de la Maison Desjardins de soins palliatifs du KRTB.

Steeve Drapeau complète le groupe et se présente dans le district de l’Estuaire contre Michel Jones. M. Drapeau est associé depuis 2001 chez Étincelle publicité marketing web et coéditeur du magazine Vitalité économique de Rivière-du-Loup et Rimouski.

UNE MAJORITÉ DE SIÈGES

« Nous sommes convaincus d’avoir une majorité de sièges, nous allons avoir le pouvoir », a indiqué Jérôme LaViollette-Côté. Autant lors du congrès du Parti citoyen que lors de cette conférence de presse, M. LaViolette-Côté a toutefois précisé que les candidats élus pourront voter selon leurs convictions lors des séances du conseil municipal. « Nous avons des valeurs communes, ça va se refléter dans notre ligne de pensée et dans nos positions », a souligné M. Laviolette-Côté. Steeve Drapeau ajoutait : « Il y a une ligne de parti, mais je garde ma liberté d’action. » Jean-François Lévesque a précisé ce qui suit : « Nous on travaille en équipe, avec tout le monde, tous les gens élus. Ainsi, on respecte les citoyens. »

« Nous n’avons pas de candidat au poste de maire, mais pour un jeune parti c’est bien », a ajouté Steeve Drapeau. De plus, Jérôme LaViolette-Côté a invité les personnes qui n’étaient pas satisfaites des candidats au poste de maire de voter pour les candidats au poste de conseiller municipal du Parti citoyen. « Nous serons une vraie alternative », a-t-il indiqué.

Le Parti citoyen a profité de cette conférence de presse pour rappeler son slogan « Faire autrement! Communiquer efficacement! » Comme premier volet de son programme, il entend offrir une plus grande communication avec les citoyens et les médias, entre autres, diffuser le plan de travail, continuer les consultations populaires et démystifier le fonctionnement municipal.

 

Publicité


Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

2 réactionsCommentaire(s)
  • Pour ceux qui pensait ce groupe mort et enterré, il me semble bien vivant! Je n'avais pas pensé à ça, mais oui peut-être faudrait-il plus penser à voter pour un parti au lieu d'un individu... Dans tous les cas, la question se pose! Vaut-il mieux une équipe qui se tient qu'un ramassis de gens qui ne veulent pas travailler ensemble?

    Paul D. - 2013-10-03 18:46
  • J'ai bien failli ne pas reconnaitre le candidat Drapeau, très différent de sa photo de campagne. Trop de retouche, pas naturel, bien mauvaise job. je vous préfère sur celle-ci. Plus crédible aussi.

    Johnny - 2013-10-03 18:21