Publicité

28 mars 2022 - 15:27 | Mis à jour : 16:09

La musique du Louperivois Frédéric Lévesque enflamme TikTok

Andréanne Lebel

Par Andréanne Lebel, journaliste

Un couplet de la chanson «West Coast» interprété par le Louperivois Frédéric Lévesque en duo virtuel avec Ryan Tedder du groupe OneRepublic sur le réseau social TikTok cumule des centaines de milliers de visionnements depuis la semaine dernière. Sa vidéo a été vue plus de 300 000 fois sur Instagram et TikTok, grâce aux partages du groupe américain et des internautes qui ont visiblement apprécié sa contribution.

Cette vidéo virale n’est que la pointe de l’iceberg de ses créations. Frédéric Lévesque, de son nom d’artiste Freddiedot, travaille depuis plusieurs années déjà sur son projet musical. Le défi du «Open verse» ou couplet ouvert sur TikTok (un réseau social qui consiste à partager de courtes vidéos), était selon lui la formule parfaite afin de propager sa musique au plus grand nombre de personnes possible.

@freddiedotmusic #duet with @OneRepublic accidentally made it sound like a new song 😅 #fyp #gorillaz #openversechallenge ♬ WEST COAST OPEN VERSE DUET ONEREPUBLIC - OneRepublic

 

En 2021, Frédéric Lévesque a lancé son premier album, un EP de quatre chansons intitulé «Everything is good. Nothing is bad.» Afin de réaliser son projet, il a contacté le producteur Richard Bynon (Alicia Moffet, Fouki) sur Instagram qui a accepté de l’épauler.

Ses influences musicales sont inspirées de la culture du hip hop, mais il indique ne pas vouloir se limiter à ce style. «Je veux ajouter quelque chose de différent dans ma musique. Je suis conscient que je n’invente rien, mais je pense que ce EP m’a permis d’apprendre la base pour continuer de développer ma musique», ajoute Frédéric Lévesque. Ce dernier continue de bâtir son prochain projet musical et il rêve de pouvoir en vivre. En parallèle, un diplôme en marketing de l’Université McGill en poche, il travaille en temps partiel dans ce domaine.

«J’ai toujours été entouré de musique, mes parents en faisaient. J’ai fait partie d’une chorale et d’un orchestre à l’école quand j’habitais aux États-Unis. Quand je suis revenu au Canada j’ai fini mon secondaire au Collège Notre-Dame à Rivière-du-Loup et il n’y avait pas ces mêmes opportunités. J’ai trouvé ça difficile un peu d’arrêter de faire ça», raconte l’artiste. Il a renoué avec la musique en s’enregistrant alors qu’il interprétait des reprises de chansons d’autres artistes.

À son arrivée à Montréal pour ses études, il a décidé d’écrire ses propres paroles, tout en s’achetant du meilleur matériel et en continuant de se perfectionner. Maintenant, il met davantage d’énergie afin de faire connaître ses créations et son univers musical.

Publicité


Publicité

Commentez cet article