Publicité

10 février 2022 - 06:02

L’auteur Gérald Garon lance «La Dernière Glaciation»

Andréanne Lebel

Par Andréanne Lebel, journaliste

L’auteur rimouskois Gérald Garon a fait paraître à la fin du mois de janvier dernier son deuxième roman de science-fiction préhistorique intitulé «La Dernière Glaciation». Le héros de cette série, David Fraser, est originaire de Rivière-du-Loup et nommé en lien avec le passé historique de cette ville.

L’action se déroule lors de la dernière grande période glaciaire de la planète, qui a débuté il y a environ 115 000 ans pour se terminer il y a 11 700 ans. Gérald Garon se sert du contexte historique des ancêtres de l’espèce humaine, soit les Néandertaliens et les Homo sapiens comme prétexte pour aborder cette période qui est selon lui trop peu connue.

«Je m’inspire beaucoup de l’histoire parce que je suis un historien de formation et j’ai enseigné pendant 10 ans au collégial. Je suis toujours resté un prof d’histoire en-dedans de moi. Je trouve que les Nord-Américains ne connaissent rien de cette période historique. En Europe, les familles peuvent visiter des cavernes et des musées avec des vestiges de la présence de nos ancêtres. Ça ouvre les idées», explique Gérald Garon, à la retraite depuis 2000. L’écriture de romans lui permet donc de susciter l’intérêt des lecteurs, sans que cela ne se transforme en cours d’histoire. «C’était important pour moi de rester fidèle à la science connue sur nos ancêtres primitifs, dans une forme plus digeste que des études», ajoute l’auteur. Il met aussi à profit ses passions pour la vie en forêt, la pêche et la chasse. Les personnages, qui n’ont pas accès à des armes à feu, doivent se débrouiller avec leurs connaissances du monde et des armes primitives pour survivre.  

En 2018, Gérald Garon s’est lancé dans le projet d’écriture d’un premier roman intitulé «Terre Ancienne». Il raconte qu’en 2048, une expédition scientifique se rend dans un lointain système solaire. La mission est interrompue par un tragique accident et quelques cosmonautes tentent des revenir sur Terre. À l’atterrissage, les survivants se retrouvent en Europe de l’Est, 35 000 années avant leur départ.

Le deuxième, «La Dernière Glaciation», paru en janvier 2022, est la suite de cette histoire. Les deux ouvrages sont publiés aux Éditions du Tullinois et distribués en librairie par Prologue.

Si les périodes glaciaires reviennent périodiquement et que les interglaciaires (la période où nous vivons) durent environ 20 000 ans, la prochaine glaciation devrait débuter dans environ 8000 ans, indique Gérald Garon. «Pour les optimistes c’est très loin alors que pour les pessimistes c’est très près», complète-t-il.

Publicité


Publicité

Commentez cet article