Publicité

18 janvier 2022 - 15:55 | Mis à jour : 15:59

La période d’inscriptions pour le Tremplin de Dégelis est lancée

Andréanne Lebel

Par Andréanne Lebel, journaliste

Toute la région du Témiscouata vibrera à nouveau au rythme des artistes de la relève qui participeront au Tremplin de Dégelis du 16 au 22 mai. La période d’inscriptions est maintenant lancée pour tous les chanteuses, chanteurs et humoristes émergents de la francophonie. Les personnes participantes ont jusqu’au 1er mars pour soumettre leur candidature.

Cette année, l’étoile montante du rock québécois Simon Morin a été sélectionné comme artiste invité. Cet auteur-compositeur-interprète s’était d’ailleurs démarqué lors du concours Star Académie en 2012. Il a aussi participé à La Voix en 2015 dans l’équipe d’Éric Lapointe, puis en 2018, il a été sélectionné dans l’équipe de Mika lors de l’émission The Voice en France. Il fait aussi partie du groupe Les Brothers. Le porte-parole et animateur de la 22e édition du Tremplin de Dégelis est nul autre que l’humoriste Jean-François Baril.

Dans le cadre de ce concours environ 50 000 $ seront remis en prix, bourses et formations aux participants. Les artistes peuvent s’inscrire dans cinq catégories, soit Auteur-compositeur-interprète (13 ans et plus), Interprète (13-17 ans), Interprète (18 ans et plus), Humour (13 ans et plus) et Trampoline (12 ans et moins). Tous les règlements et le formulaire d’inscription sont disponibles sur le site Web du concours au festivalletremplin.com. Les artistes de la chanson devront enregistrer deux chansons en français et les humoristes, un numéro d’humour, puis les soumettre sur la plateforme Web.

«Dans un monde idéal, on ferait le Tremplin avec du public dans la salle, si cela est permis, en plus d’une webdiffusion. L’expérience de l’an dernier avec la diffusion sur le web a permis d’accentuer le rayonnement des artistes, il n’y avait plus de limites géographiques», explique la coordonnatrice du concours, Chantal St-Laurent. Cette dernière indique que l’équipe du Tremplin travaille présentement sur différents scénarios afin de permettre aux participants de suivre leurs formations en ligne. «On ne sait pas ce qui va arriver en mai, la majorité des formations de groupe auront lieu à distance. On souhaite que les formations individuelles pourront se tenir à Dégelis», ajoute Mme St-Laurent.

L’organisation veut éviter de reculer et prévoit la 22e présentation du Tremplin de Dégelis selon les règles sanitaires en vigueur. Avec le temps, si les conditions de la santé publique s’assouplissent, l’événement pourra possiblement être bonifié.

«Il y avait beaucoup d’incertitude à pareille date l’an dernier. Nous sommes beaucoup mieux préparés. Ce n’est pas l’idéal présentement, et nous voulons du public pour les artistes et des spectateurs dans la salle», complète Chantal St-Laurent.

Le président du conseil d’administration du Tremplin de Dégelis, Christian Ouellet, a d’ailleurs invité les gens de la région à inciter les artistes qu’ils connaissent à s’inscrire au concours. «Le Tremplin, c’est un travail colossal de toute une équipe, de toute une région. Des gens passionnés, des entrepreneurs dynamiques, des décideurs engagés, font du Tremplin ce qu’il est aujourd’hui», a-t-il affirmé le 18 janvier lors du lancement diffusé sur le Web.

Cette année, le Tremplin a rafraichi son image avec une toute nouvelle identité visuelle signée par Tchin Tactic. Véritable «incubateur de talents», l’événement a propulsé plusieurs artistes sur la scène culturelle québécoise dont Sam Breton, Klô Pelgag, Maxime Landry, André Sauvé et Ève Côté.

Publicité


Publicité

Commentez cet article