Publicité

1 octobre 2021 - 06:02

Des œuvres grandeur nature de Patrick Lavallée aux Plaines d’Abraham de Québec

Andréanne Lebel

Par Andréanne Lebel, journaliste

Seize œuvres d’art populaire «gossées» par l’artiste Patrick Lavallée de L’Isle-Verte prendront vie dans le jardin Jeanne-D’Arc des Plaines d’Abraham à Québec du 1er au 31 octobre pour le projet de Jardin d’Halloween.

Pendant un mois et demi, il s’est complètement consacré à la création de 16 scènes représentant des contes et légendes en lien avec les Plaines d’Abraham, à la demande de la Commission des champs de bataille nationaux. «Je me suis lancé dans ce projet en février dernier. C’était tout un défi et un marathon de création, j’ai tout donné», commente Patrick Lavallée. Dans son atelier de L’Isle-Verte, il a donné vie à des personnages et à des scènes grandeur nature, pouvant atteindre plus de deux mètres et demi (9 pieds).  

Un texte apposé sur une ancienne fenêtre accompagne chacune des pièces. Au cours des derniers jours, il a pu participer au montage de l’exposition, tout en recevant les commentaires des visiteurs sur ses œuvres. Du haut de sa chambre au 23e étage du Concorde à Québec, il a une vue plongeante sur le jardin Jeanne-D’Arc et sur ses œuvres.

 «Je le prends vraiment comme un cadeau de la vie. Je pense qu’une exposition comme celle-là permet de faire rayonner le Bas-Saint-Laurent et l’art populaire. J’en suis fier et ça fait une belle tribune. Je pense que ça va amener de l’eau au moulin pour la reconnaissance de ces artistes», ajoute Patrick Lavallée. Les pièces ont été acquises par les Plaines d’Abraham. Deux invités spéciaux connaisseurs d’art populaire, Adrien Levasseur et Christian Denis, ont été invités au dévoilement de l’exposition le 1er octobre.

Patrick Lavallée s’est installé au Bas-Saint-Laurent en 2016. L’art populaire lui permet de s’exprimer et de laisser libre cours à son imaginaire, tout en mettant un peu de magie dans le quotidien des autres.

» À lire aussi : Incursion dans l’univers éclaté de Patrick Lavallée

Publicité


Publicité

Commentez cet article