Publicité

24 septembre 2021 - 06:59

L’orchestre de l’École secondaire de Rivière-du-Loup en concert avec le quatuor Quasar

Andréanne Lebel

Par Andréanne Lebel, journaliste

Après environ deux ans sans prestation publique, une quarantaine d’élèves musiciens de secondaire 1 à 5 du programme Arts-études de l’École secondaire de Rivière-du-Loup monteront sur les planches du Centre culturel Berger le 5 octobre prochain afin de donner un concert inédit avec le quatuor de saxophones Quasar.

Le compositeur Jean St-Onge a d’ailleurs composé la pièce «Rivière-du-Loup» sur mesure pour les élèves en respectant leur niveau et leurs capacités. Il s’est inspiré de ses séjours au Bas-Saint-Laurent et de l’histoire régionale liée au fleuve et aux rivières pour cette création. Les élèves interprèteront également «Dans un magasin qui n’existe pas» du compositeur Jean-Marc Bouchard, une orchestration inédite de la chanson de Jérôme Minière.

Le quatuor de saxophones Quasar avait déjà été approché par l’enseignant Christian Roussel dans le cadre de projets pédagogiques au cours des dernières années. Ce projet d’envergure en est donc la suite logique. Les élèves ont reçu les partitions en juin dernier et ont pu pratiquer pendant l’été. Sur la scène, ils seront accompagnés par 10 musiciens adultes, en plus des saxophonistes du quatuor. Il s’agit d’une occasion pour eux d’acquérir de l’expérience de scène tout en côtoyant des artistes professionnels. Les élèves peuvent ainsi constater tout le travail qui s’effectue en amont de l’organisation d’un concert.

Le programme d’Arts-études a été reconnu par le ministère de l’Éducation en septembre 2020. «Les jeunes ont vécu une année scolaire sans que ce soit possible de faire de concerts. La musique, ce n’est pas seulement de pratiquer dans un local, c’est aussi de vivre des expériences», explique l’enseignant et responsable du programme d’Arts-études, Christian Roussel.

Les jeunes musiciens suivent également des cours individuels avec des spécialistes de leur instrument à l’École de musique Alain-Caron. «Ça fait deux ans que nous n’avons pas eu de gros projet comme ça. C’est une belle opportunité de pouvoir jouer avec des musiciens aussi expérimentés», ajoute l’élève de secondaire 5, Léa-Maude Bérubé.

Selon le directeur de l’École secondaire de Rivière-du-Loup, Benjamin Paradis, le programme d’Arts-études prend de plus en plus d’importance avec les années, tout en permettant aux élèves de vivre leur passion en étudiant.

En décembre 2020, trois étudiantes du programme Arts-études musique de l’École secondaire de Rivière-du-Loup, Marie-Pier Larochelle, Sophie-Anne Lavoie et Léa Lemieux, avaient participé à un projet musical de création numérique regroupant une cinquantaine de saxophonistes de Montréal à Los Angeles, en passant par Alma et la Colombie-Britannique, sous la supervision du quatuor Quasar. Ce dernier est formé de Marie-Chantal Leclair, Mathieu Leclair, André Leroux et Jean-Marc Bouchard.

Publicité


Publicité

Commentez cet article