Publicité

1 septembre 2021 - 06:59

25e anniversaire du Rendez-vous des Grandes Gueules : place à la parole autochtone

Andréanne Lebel

Par Andréanne Lebel, journaliste

Le Rendez-vous des Grandes Gueules, le festival de contes et de récits de la francophonie de Trois-Pistoles célèbre cette année son 25e anniversaire en donnant la parole aux artistes des communautés autochtones du territoire, du 2 au 10 octobre. Son étoile sera la poète et réalisatrice innue Joséphine Bacon, qui prendra part à quatre activités de la programmation.

«C’est une personne exceptionnelle qui porte une parole exceptionnelle, que ce soit en tant que poète, conteuse, au cinéma. Joséphine a pris sa place, qu’elle mérite et qu’on mérite aussi. Elle sera au festival à quatre occasions, dans le collectif de poésie, de contes, en solo et lors d’une soirée festive avec l’artiste Matiu», explique le directeur artistique du Rendez-vous des Grandes Gueules, Maurice Vaney. Joséphine Bacon sera du Cabaret de la poésie le 7 octobre à 20 h à la Forge à Bérubé, à la Tente aux murmures à 19 h le 8 octobre, à la (très) Grande Veillée du conte le samedi 9 octobre à 20 h et au spectacle de clôture à 20 h le dimanche 10 octobre.

Particulièrement volumineuse cette année, le pamphlet promotionnel en témoigne, la programmation compte plus d’une soixantaine d’activités touchant les arts de la parole qui se dérouleront partout au Bas-Saint-Laurent. «On a opté pour un dépliant en format géant, c’est ce que ça prenait et c’est la meilleure façon de faire comprendre son ampleur. Avec la Tente aux murmures, ça augmente beaucoup l’offre d’activités du festival, et le fait que ça se déroule sur neuf jours», explique la directrice générale des Compagnons de la mise en valeur du patrimoine vivant des Trois-Pistoles, Gabrielle Ayotte Garneau.

NOUVEAUTÉ

La Tente aux murmures, installée pour le 25e anniversaire du festival sur l’ancien site de l’Échofête, à l’intersection des rues Jean-Rioux et du Parc, permettra de mettre le conte en valeur dans sa forme originelle, soit la transmission orale, en mode de rencontre et d’échange. Quatre ateliers grand public y auront lieu, soit : une initiation à la création de contes avec François Lavallée le mardi 5 octobre, deux ateliers de poésie slam avec Amélie Prévost le mercredi 6 octobre et une activité de mise en récit réservé aux personnes issues de l’immigration le samedi 9 octobre. Le chapiteau recevra également trois Cafés de la parole, dont une conférence de l’artiste métis wolastoqiyik Dave Jenniss, originaire de Trois-Pistoles.

LE CŒUR DU FESTIVAL

La Forge à Bérubé de Trois-Pistoles, qui est au cœur du festival depuis 25 ans, recevra 12 spectacles du 2 au 10 octobre. Le Rendez-vous des Grandes Gueules débutera le samedi 2 octobre avec une prestation de Michel Faubert. Le dimanche, ce sera au tour du duo Germaine Mesténapéo et Louise Tanguay, puis à Jocelyn Bérubé de monter sur la scène. La soirée se terminera avec le nouveau spectacle de François Lavallée.

«C’est toujours dans la mission des Compagnons qui organisent le festival de porter attention aux nouvelles voix. On accompagne ces conteurs depuis le tout début de leur prise de parole, à chaque fois qu’ils ont un nouveau spectacle, on présente ce qu’ils font. On a suivi leur carrière professionnelle. C’est une boucle qui continue. La mission se poursuit dans la diversité culturelle et des formes et l’écoute de ce qui se passe dans les communautés autochtones», ajoute Maurice Vaney.

 Le jeudi 7 octobre, le Cabaret de la poésie y sera présenté, puis suivront les traditionnelles Veillée de la francophonie le vendredi et la Grande Veillée du conte le samedi. De plus, Kathia Rock offrira son nouveau spectacle «Kushapetsheken la tente tremblante» sur le site de la maison hantée de Notre-Dame-des-Neiges. La forêt de Luc Malenfant à Saint-Mathieu-de-Rioux recevra le «Projet Pastrami» de Théâtre témoin le lundi 4 octobre et deux randonnées contées avec Mike Burns les 9 et 10 octobre.

Le volet le Rendez-vous s’épivarde permettra de présenter des 17 spectacles avec la participation de partenaires de diffusion partout au Bas-Saint-Laurent. Le Concours de la plus grande menterie offrira la scène à d’anciens menteurs qui ont participé au cours des dernières années à 11 h le 10 octobre dans la cour du Caveau des Trois-Pistoles. Un partenariat a été tissé avec la Première Nation Wolastoqiyik Wahsipekuk cette année. Une activité de contes et légendes sera présentée à 13 h 30 le samedi 9 octobre au parc côtier Kiskotuk.

Les billets pour tous les spectacles, à l’exception du volet le Rendez-vous s’épivarde, ainsi que la programmation détaillée, sont disponibles en ligne au compagnonspatrimoine.com. Les points de vente seront situés prochainement à Trois-Pistoles au Dépanneur Guérette et à Rivière-du-Loup à la Librairie J.A. Boucher.

Publicité


Publicité

Commentez cet article