Publicité

31 mai 2021 - 13:04

Vif succès pour l’encan virtuel 2021 du Musée du Bas-Saint-Laurent

La deuxième édition 100% virtuelle de l’encan du Musée du Bas-Saint-Laurent, qui s'est terminée dimanche dernier, est couronnée de succès. L’encan a permis de récolter un total de 63 100 $ pour la vente des œuvres et 2 100 $ en dons. Sur les 61 œuvres mises aux enchères, 54 ont trouvé preneur.

La tenue virtuelle de cet évènement de financement phare du Musée a permis de rejoindre des amateurs et collectionneurs d'art de partout au Québec. Malgré un confinement strict et un palier d’alerte maximale, l’évènement a pu rassembler les gens virtuellement sur une période continue de 12 jours, du 5 au 16 mai.

Le Musée du Bas-Saint-Laurent remettra 50 % des profits des trois œuvres de prestige vendues à l’encan à la Fondation de la santé de Rivière-du-Loup. Le montant remis cette année est de 8000 $. «Grâce à cette association, nous avons pu nous procurer de l’équipement qui permettra aux usagers ayant des maladies vasculaires de recevoir des diagnostics et soins de santé ici au lieu d’avoir à se déplacer. Merci du fond du cœur», a commenté la directrice générale de la Fondation de la santé de Rivière-du-Loup, Isabelle Dubé.

Cette année, Valérie et Mélissa Berger ont été sélectionnées pour être les deux co-présidentes d’honneur de ce 22e encan du Musée du Bas-Saint-Laurent. L’entreprise Berger a impliqué ses employés en les faisant voter pour leur coup cœur. C’est l’œuvre «Ça me rappelle», de l’artiste récemment décédée Kittie Bruneau, qui égayera les murs de l’entreprise.  L’art et la culture représentent pour nous une forme de communication des plus importantes qui se doit d’être accessible, démocratisée et diffusée à grande échelle. Votre participation lors du dernier encan permettra au Musée de poursuivre sa mission culturelle et éducative», ont souligné Valérie et Mélissa Berger. L’encan annuel du Musée du Bas-Saint-Laurent permet d’assurer à l’institution une source de financement importante grâce à l’implication des donateurs et des acquéreurs.

Publicité


Publicité

Commentez cet article