Publicité

20 décembre 2020 - 15:31

Six projets culturels soutenus par l'Entente de développement culturel de la MRC de Kamouraska

À la suite de l’appel de projets lancé cet automne par la MRC de Kamouraska pour le développement culturel et l'animation du milieu, six projets ont été retenus. Ils bénéficient chacun d’une subvention allant de 3000 à 4000 $, se répartissant ainsi l’enveloppe de 23 000 $ dédiée à ce programme, issue de l'Entente de développement culturel de la MRC de Kamouraska et du ministère de la Culture et des Communications.

Les six projets soutenus sont les suivants :

  • Diffusion culturelle à partir de la biblio, de la Bibliothèque Jeannine-Ouellet de Saint-André-de-Kamouraska : achat d’équipement et diffusion d’activités mobiles à distance et sur le Web. 
  • Des histoires à votre portée, de la Société d’histoire et de généalogie de la Côte-du-Sud : achat d’équipement et diffusion sur les médias sociaux d’une série de six conférences web.
  • La Bacaisse raconte Noël, du Théâtre de la Bacaisse : conte de Noël diffusé sur les réseaux sociaux et à MATV, dans lequel une infirmière relate l’histoire touchante d’une résidente qui attend son fils pour Noël dans une résidence de personnes âgées.
  • Spectacles d’élèves sur DVD en temps de pandémie, de l’École Destroismaisons : réalisation de deux DVD en remplacement des spectacles de fin d’année devant public.
  • Viens que j’te raconte, de la municipalité de Saint-Joseph-de-Kamouraska et Sophie de Courval : fabrication et installation d’une cabine téléphonique et d’une réplique de téléphone où les gens pourront écouter des anecdotes historiques récoltées par une artiste.
  • Un train pour quelque part, de ville Saint-Pascal et Miguel Forest : série de personnages grandeur nature découpés en alupanel installés sur la clôture de la gare de Saint-Pascal. Chacun correspond à une époque de 1859 à 1983, la période où le train a été en fonction.

«En cette période difficile pour tous, ce programme aide à maintenir le lien entre les organismes culturels et leur public, et permet aux divers intervenants culturels de continuer à accomplir leur mission en offrant des activités à la population. Une fois de plus, les professionnels du monde culturel du Kamouraska démontrent leur créativité avec des animations innovantes, s’adaptant ainsi à ce contexte particulier», explique le préfet de la MRC de Kamouraska, Yvon Soucy.

Ces projets ont été sélectionnés par un comité composé de ressources de la MRC, d’élus du territoire et de représentants d’organismes de développement.

Publicité


Publicité

Commentez cet article