Publicité

11 novembre 2020 - 14:38

Une année de développement couronnée de succès pour l’École de musique Alain-Caron

Le 19 octobre dernier se tenait l’assemblée générale annuelle de L’École de musique Alain-Caron (ÉMAC). L’année 2019-2020 en fut une de développement et d’innovations pour l’ÉMAC. Malgré les circonstances de la pandémie qui a forcé l’École de musique à cesser ses activités en mars dernier, les efforts soutenus et l’efficacité de l’équipe en place ont permis de maintenir la santé financière de l’École, qui est satisfaite des résultats obtenus. 

L’ÉMAC a réagi promptement pour s’ajuster en développant de nouveaux projets, notamment en modernisant son offre de services et en offrant l’enseignement à distance.  Parmi ses réalisations, l’équipe a diversifié ses cours pour l’automne 2020, procédé à l’embauche de plusieurs nouveaux professeurs, à l’implantation de la plateforme Qidigo qui permet désormais les inscriptions en ligne. Elle a également élaboré une nouvelle politique de rémunération du corps enseignant. 

Plus de 550 personnes ont profité des services de l’ÉMAC en 2019-2020.  L’École de musique a accueilli 253 élèves inscrits à ses cours: 166 en cours individuels, 32 dans les petits ensembles, 42 dans les grands ensembles et 13 aux cours d’éveil musical, pour un total de 3 791 cours donnés durant l’année.  À ce nombre s’ajoutent 313 personnes qui ont participé à une série d’ateliers offerts dans les écoles, services de garde, CPE et autres activités offertes la population de la région.

Parmi les collaborations importantes avec la communauté, mentionnons le projet «La Croisée», une nouveauté entre l’ÉMAC et l’Harmonie de l’École La Croisée, qui a permis à 45 élèves de 5e et 6e année de bénéficier des services des spécialistes de l’ÉMAC pour apprendre les techniques de base de leur instrument. Les ateliers d’éveil musical auprès de 160 enfants du CPE de Rivière-du-Loup et les ateliers d’initiation à la musique pour des élèves ayant des handicaps ou des troubles de santé mentale figurent également parmi les réussites de la dernière année.

L’ÉMAC termine l’année avec un surplus financier. «Malgré les impacts causés par l’arrêt imprévu de toutes les activités régulières au printemps dernier, nous avons terminé l’année avec un surplus, ce qui nous a permis, entre autres, de poursuivre le remboursement de notre dette à long terme», ajoute la présidente, Maryse Rancourt. Cette dernière tient d’ailleurs à souligner l’important soutien financier des partenaires (entreprises et donateurs), qui s’élève à plus de 44 000 $.

L’École de musique Alain-Caron est un organisme à but non lucratif ayant pour mission d’offrir un enseignement musical professionnel et structuré à l’ensemble de la population de la région de Rivière-du-Loup.

Publicité


Publicité

Commentez cet article