Publicité

13 octobre 2020 - 06:02

Un bilan positif pour le Vent gourmand et les Espaces virevents

Marquée par la pandémie de la COVID-19 qui sévit sur la planète, la saison estivale à Trois-Pistoles et Notre-Dame-des-Neiges aura tout de même pris des airs colorés grâce au projet du Vent gourmand et des Espace virevents. Basé sur l’aménagement d’espaces publics dans le respect des mesures sanitaires, le projet a bénéficié d’un bon vent pour se réaliser, profitant ainsi aux commerces locaux, à la population ainsi qu’aux touristes.

C’est contre vents et marées qu’un comité de partenaires s’est mobilisé au printemps dernier pour planifier ce projet ciblant la mise en place d’une programmation d’initiatives culturelles et sportives dans ces sites publics aménagés pour favoriser la consommation de produits locaux offerts par les commerçants, tout en respectant les mesures sanitaires en vigueur.

Plus de 50 animations réparties sur neuf semaines d’activités ont eu lieu, allant de la séance de Zumba à la pratique du cerf-volant acrobatique, en passant par le land art, le théâtre de marionnettes et la caricature. Neuf piqueniques musicaux ont été présentés au parc de l’église mettant en valeur les artistes de la région. Huit soirées Vent de paroles sont aussi été prévues, où plus de 20 artistes ont présenté leurs œuvres sous le gazebo du parc de l’église, sans compter les micros ouverts suivant les performances.

On compte aussi des séances d’entrainement extérieur avec Mélanie Perrin et Guylain Landry, quatre samedis animés par la Brise de mer à la Grève Morency où la pratique du cerf-volant acrobatique et du land art ont pu être démystifiés, trois expositions extérieures de photographes de la région mettant en valeur nos paysages, nos personnalités et notre patrimoine, soit Empreintes verticales au quai (Gabrielle Rousseau et Valérie Lavoie), Regard photographique sur la parole conteuse (Valérie Lavoie, Michel Dompierre et Raymond Beaudry) et La forêt réenchantée (Raymond Beaudry) au parc de l’église, la présence du caricaturiste Marc Beaudet, un spectacle de David Marin à la Grève Morency, où plus de 100 personnes ont puisé dans la beauté des airs de Marin pour savourer l’air marin, et zéro éclosion.

Les membres du comité conservent donc à l’esprit l’ensemble les impacts positifs de ce projet, sans compter les retombées chez les commerçants qui ont pu profiter de l’achalandage généré par les initiatives culturelles et sportives. Attendons de voir si le vent tournera en la faveur du retour du projet pour la saison estivale 2021…

Publicité


Publicité

Commentez cet article