Publicité

11 juin 2020 - 09:52 | Mis à jour : 10:03

Antigone couronné meilleur film au Gala Québec Cinéma

Andréanne Lebel

Par Andréanne Lebel, journaliste

Le film Antigone de la réalisatrice native de Rivière-du-Loup, Sophie Deraspe, est sorti grand gagnant du Gala Québec Cinéma, tenu en version virtuelle le 10 juin, en remportant six prix Iris. Le film a remporté les trois des catégories les plus convoitées, soit Meilleur film, Meilleur réalisation et Meilleur scénario.

Antigone a aussi obtenu les prix de Révélation de l’année qui a été remis à Nahéma Ricci, Meilleure distribution des rôles (Sophie Deraspe, Isabelle Couture, Pierre Pageau et Daniel Poisson et Meilleur montage (Geoffrey Boulangé et Sophie Deraspe).

Le film raconte l’histoire d’Antigone, une jeune immigrante arrivée au Québec après une tragédie survenue dans son pays d'origine. Elle essaie d'aider son frère victime d'une bavure policière à s'évader de prison, quitte à mettre en danger son propre futur afin de sauver sa famille. «Antigone» est une adaptation de la tragédie grecque de Sophocle dans le contexte d’une famille immigrante kabyle à Montréal.

Sophie Deraspe affirme s’être inspirée de l’affaire Freddy Villanueva, décédé dans un parc de Montréal-Nord en 2008 après une intervention policière qui a mal tourné. Le film Antigone trouve donc encore écho en ce moment alors que le décès de Georges Floyd aux États-Unis lors d’une intervention de la police de Minneapolis a déclenché une vague de manifestations pour dénoncer le racisme systémique.

Antigone avait été choisi pour représenter le Canada dans la course aux Oscars, mais il avait par la suite été écarté de la compétition. Sophie Deraspe a aussi mis la main sur le prix du meilleur long métrage canadien au Festival international de film de Toronto avec «Antigone» en septembre 2019 et sur le prix du meilleur film de l’année aux Écrans canadiens remis par l’Académie canadienne du cinéma et de la télévision.

 

Publicité


Publicité

Commentez cet article