Publicité

1 juin 2020 - 15:44

Pandémie de COVID-19 - Près de 400 M$ pour relancer le milieu culturel

Info Dimanche

Par Info Dimanche, [email protected]

Aujourd'hui afin que la culture québécoise puisse à nouveau briller de tous ses feux, le premier ministre du Québec, M. François Legault, et la ministre de la Culture et des Communications, Mme Nathalie Roy, ont présenté un plan de relance pour le milieu culturel. Les sommes investies pour aider le secteur à passer au travers des difficultés actuelles depuis le début de la crise sont portées à près de 400 M$.

 
Pour assurer une reprise rapide et durable des activités culturelles, le gouvernement injecte en 2020-2021 près de 290 M$, dont 110 M$ en investissements additionnels pour l'année financière en cours. Cette nouvelle somme permettra la réalisation de productions novatrices et soutiendra les organisations culturelles et les artistes touchés par la crise et par les mesures imposées de distanciation physique. « Même au plus fort du confinement, ils nous ont démontré leur immense créativité, leur détermination et leur passion. Les mesures inédites et les investissements que nous annonçons aujourd'hui offriront au milieu culturel l'élan dont il a besoin pour se redéployer. Nous serons là également pour promouvoir le talent et les œuvres d'ici qui nous distinguent et qui seront plus que jamais une grande source de fierté pour les Québécois », a ajouté la ministre de la Culture et des Communiations.


Un plan à la hauteur des ambitions du milieu culturel 


Avec ce plan, le gouvernement alloue une somme d'argent importante pour soutenir les différents acteurs du milieu culturel, que ce soit ceux du théâtre, du cinéma, de la télévision, du livre, du cirque, de la danse, de la musique, des arts de la scène, des festivals et événements ainsi que des métiers d'art, entre autres. Le plan vise notamment à :


•    Soutenir la production cinématographique et télévisuelle (91,5 M$); 
•    Soutenir les entreprises et les organismes culturels dans la reprise de leurs activités (71,9 M$); 
•    Soutenir l'innovation et la création dans le domaine des arts de la scène (théâtre, danse, cirque,      musique, etc.) (50,9 M$); 
•    Bonifier les enveloppes du secteur de la musique pour la réalisation de projets innovants (33,5 M$); 
•    Donner les moyens au milieu culturel de réaliser ses ambitions numériques (14 M$); 
•    Promouvoir la culture québécoise et des projets de grande envergure (13 M$); 
•    Soutenir les artistes et les écrivains dans leur création (6,5 M$); 
•    Bonifier les aides financières existantes pour relancer les festivals et événements artistiques et culturels (5,9 M$); 
•    Documenter les effets de la pandémie sur le milieu culturel et soutenir les projets immobiliers et d'acquisitions de matériel de moindre envergure (2,2 M$).


Dès le début de la crise, différentes mesures d'aide d'urgence ont été mises en place pour permettre aux entreprises et organismes culturels d'obtenir rapidement les liquidités nécessaires afin de répondre à leurs obligations financières. Ainsi, 109 M$ supplémentaires en 2019-2020 avaient été mis à la disposition de quelque 1 000 organisations culturelles.


Reprise des activités dans le secteur de l'audiovisuel 


La ministre a aussi profité de l'occasion pour annoncer la reprise des activités du secteur de la production audiovisuelle à compter du 8 juin, en tenant compte de mesures spécifiques émises par la santé publique. Ainsi, l'ensemble des activités de tournage reprendra au cours des prochains jours. 
Les lieux de diffusion devraient rouvrir d'ici la fête nationale du Québec


La ministre a indiqué que le Ministère poursuit les travaux et les discussions avec les autorités de santé publique du Québec, la CNESST et le milieu culturel en ce qui concerne la reprise des activités des autres secteurs actuellement en arrêt. Tous les scénarios qui ont été soumis sont à l'étude. Les lieux de diffusion, comme les salles de spectacles, les théâtres ou les cinémas, pourraient rouvrir avant le 24 juin selon des modalités particulières, notamment avec un nombre de spectateurs réduit afin d'assurer la sécurité tant des artistes que du public.


Rappelons que les décisions en lien avec la réouverture des différents secteurs d'activités sont prises selon l'évolution de la pandémie de COVID-19 au Québec, et qu'elles peuvent être révisées à tout moment. La réouverture est mise en œuvre de manière graduelle afin d'en évaluer les répercussions sur la progression du coronavirus.
 

Publicité


Publicité

Commentez cet article