Publicité
9 février 2020 - 06:59

Luce Dufault a hâte de côtoyer de jeunes talents au Tremplin

Mario Pelletier

Par Mario Pelletier, Journaliste

«J’ai hâte de rencontrer tous ces nouveaux artistes. J’ai encore tant à apprendre, mais j’aurai grand plaisir à partager mon expérience et répondre aux questions de ces jeunes-là. Ça peut les aider, on oublie à quel point on peut être vulnérable. Pour ma part, j’ai eu de bons conseils», a mentionné Luce Dufault, porte-parole de l’édition 2020 du festival Le Tremplin de Dégelis, qui aura lieu du 11 au 17 mai prochain.

«Ça fait quelques fois que l’on m’approche, ça n’adonnait jamais. Cette année est la bonne, j’ai tout de suite dit oui. Je vais être là pendant toute la durée du Tremplin», a précisé la chanteuse. Les participants ont l’opportunité de s’illustrer dans cinq catégories : Auteur-compositeur-interprète (13 ans et plus), Interprète (13-17 ans), Interprète (18 ans et plus), Humour (13 ans et plus) et Trampoline (12 ans et moins).

Plusieurs artistes dont Sam Breton, Maxime Landry, André Sauvé, Klô Pelgag, Philippe Laprise, Marc-André Fortin, Boucar Diouf et Amélie Veille ont bénéficié du Tremplin de Dégelis comme rampe de lancement pour propulser leur carrière. L’édition 2020 permettra aux lauréats de repartir avec 50 000 $ en prix, bourses et formations. En plus, les candidats seront entourés d’une équipe de professionnels des domaines de la chanson et de l’humour. Les artistes émergents ont jusqu’au 20 février prochain pour s’inscrire via le site internet officiel : www.festivalletremplin.com.

UN NOUVEL ALBUM

Luce Dufault a connu une belle carrière dont un autre chapitre prend forme en 2020 avec la sortie de son neuvième album le 6 mars prochain. «Des gens ont parfois l’impression que j’ai pris ma retraite, mais j’ai toujours continué à chanter sur scène à travers tout le Québec», a précisé celle dont le dernier album est sorti en 2014.

En 2020, la chanteuse à la voix chaude et puissante nous propose 14 chansons originales dont deux ont été réalisées avec la collaboration de Richard Séguin et une autre avec celle de Daniel Lavoie, deux de ses collaborateurs de la première heure. «On est tous très fiers du résultat final. Je suis gâtée, j’ai travaillé avec d’excellents musiciens, dont un quatuor à corde», a-t-elle noté. De plus, une tournée prendra son envol l’automne prochain et déjà une soixantaine de dates ont été réservées à travers le Québec.

Luce Dufault nous a offert de beaux moments au fil des ans. Que l’on pense à sa participation dans les opéras rock de Luc Plamondon avec les rôles de la groupie dans La légende de Jimmy et de Marie-Jeanne dans Starmania. Lancé en mars 1996, son album éponyme lui vaut quatre nominations à l’ADISQ. C’est en 1997, forte de plusieurs «hits» radiophoniques, qu’elle gagne le Félix du «spectacle de l’année-interprète». Son premier album atteint les 170 000 exemplaires vendus. En 1998, elle enregistre l’album Des milliards de choses dont le spectacle certifié «or» impressionne. Viennent ensuite les albums Au-delà des mots, Bleu, Demi-tour et Du temps pour moi en 2014.

Publicité


Publicité

Commentez cet article