Publicité
16 décembre 2019 - 10:36

Québec accorde plus de 3,2 M$ pour huit musées du Bas-Saint-Laurent

La ministre responsable de la région du Bas-Saint-Laurent Marie-Eve Proulx a annoncé le 16 décembre l'attribution d'une aide financière de 3 261 630 $ pour la période 2019-2022 à huit institutions muséales situées dans la région du Bas-Saint-Laurent.

L'aide financière est octroyée à ces institutions dans le cadre du programme Aide au fonctionnement pour les institutions muséales (PAFIM) qui permet d'appuyer les organismes dans l'accomplissement de leur mission et la réalisation de leur plan d'action, notamment par la mise en valeur de leurs collections et thématiques, la diversification de leur programme d'activités éducatives et culturelles et le développement de leur offre aux visiteurs.

Les institutions muséales soutenues sont le Musée du Bas-Saint-Laurent, situé à Rivière-du-Loup, le Musée québécois de l’agriculture et de l’alimentation de La Pocatière, le Musée régional de Rimouski, le Manoir seigneurial Fraser de Rivière-du-Loup, le site historique de la maison Lamontagne à Rimouski, le site patrimonial de pêche Matamajaw de Causapscal, le site historique maritime de la Pointe-au-Père et les Jardins de Métis.

«Les musées du Québec constituent un secteur d'activité majeur, tant en termes d'investissements publics directs qu'en ce qui concerne les nombreuses retombées économiques et culturelles qu'ils entrainent. Ils représentent également des institutions proches de la population qui valorisent la connaissance, le patrimoine et le développement personnel. Soucieux de permettre à tous l'accès à ces établissements muséologiques qui font la fierté de nos concitoyens, votre gouvernement estime essentiel d'encourager leur essor dans toutes les régions du Québec», a commenté Marie-Eve Proulx. Lors du budget gouvernemental 2019-2020, une somme supplémentaire de 15 M$ sur 5 ans était annoncée pour le PAFIM.

Au total, 96 institutions réparties dans toutes les régions du Québec ont obtenu une aide financière, dont 16 nouvelles qui n'avaient jamais été soutenues dans le passé. Les sommes accordées à la majorité des organismes, soit près de 88 % d'entre eux, ont augmenté. Le PAFIM compte deux volets. Le premier reconnait la contribution des institutions muséales de portée régionale et nationale au développement culturel de leur territoire et leur rôle central dans la conservation et la diffusion du patrimoine. Le second volet réaffirme la responsabilité du ministère à l'égard des institutions muséales gestionnaires de biens patrimoniaux protégés par la Loi sur le patrimoine culturel et confirme la nécessité de mettre en valeur ces éléments de notre histoire et d'en faciliter l'accès. Le processus d'agrément sera ouvert à nouveau à l'hiver 2020 pour les institutions muséales souhaitant faire une demande.

Publicité


Publicité

Commentez cet article