Publicité
13 octobre 2019 - 06:02

L’auteur Michel Létourneau est l'un des finalistes des prix littéraires du Gouverneur général du Canada

Andréanne Lebel

Par Andréanne Lebel, journaliste

Toutes les réactions 1

Le poète louperivois Michel Létourneau a vu son tout dernier recueil intitulé «La part habitée du ciel» sélectionné parmi les grands finalistes des prix littéraires du Gouverneur général du Canada, le 2 octobre dernier.

Les prix littéraires du Gouverneur général du Canada comptent parmi les distinctions les plus anciennes et prestigieuses dans le domaine de la littérature canadienne. «J’ai été d’abord surpris par cette nouvelle, c’est l’un de mes amis qui me l’a appris. Je suis très content et fier. Être finaliste, c’est déjà une belle reconnaissance», explique l’auteur Michel Létourneau.

Ce dernier a publié sa première œuvre en 1993 et il travaille présentement à l’écriture de son 10e recueil. «J’écris principalement le soir et la fin de semaine, dans mes temps libres. Même si parfois c’est seulement une heure ou deux, je me dis que c’est aussi productif que si j’avais six ou sept heures par jour. Trouver du temps est un défi, avec mon travail à temps plein. Tout ce qu’on vit peut nous inspirer et je crois que mon travail et mon écriture sont comme deux univers parallèles qui se nourrissent l’un et l’autre», ajoute M. Létourneau.

Ce dernier travaille d’ailleurs depuis quatre ans pour l’organisme Univers Emploi en tant que conseiller en orientation, un emploi qu’il exerce depuis maintenant 25 ans.

Michel Létourneau a découvert la poésie pour la première fois lors de cours au cégep, et il a plus tard participé à des ateliers d’écriture axés sur la poésie à l’Université Lava. Il compte parmi ses inspirations Gaston Miron et Jean-Noël Pontbriand. «La poésie est sans fin, c’est un travail sur le langage qui me permet de sortir du vocabulaire de tous les jours. Elle me permet de dire les choses comme je les sens et d’écrire avec authenticité. Ça rejoint ma propre sensibilité et on peut dire beaucoup en peu de mots», conclut le poète de Rivière-du-Loup.

Le recueil de poésie de Michel Létourneau s’est distingué parmi les 1 400 titres soumis aux comités d’évaluation. Ainsi, 70 finalistes ont été sélectionnés, et parmi eux, 14 livres gagnants seront choisis et annoncés le 29 octobre prochain. Chaque lauréat remportera une bourse de 25 000$ et les finalistes repartiront avec un montant de 1 000$. M. Létourneau a également été finaliste à quatre reprises pour le prix littéraire de Radio-Canada, dans la catégorie poésie.

Le dernier auteur louperivois à avoir remporté l'un des prix littéraires du Gouverneur général du Canada est Nicolas Dickner en 2015, grâce à son roman «Six degrés de liberté» paru aux Éditions Alto. 

Publicité


Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

1 réactionsCommentaire(s)
  • Bravo, et la meilleure des chances pour le "GG". Il n'y a pas assez de poètes, pas assez de poésie...

    Une telle nouvelle devrait générer des dizaines de commentaires!

    Richard L. - 2019-10-13 16:22