Publicité
1 septembre 2019 - 06:59

Les Mots de la Rive émergent à Rivière-du-Loup

Andréanne Lebel

Par Andréanne Lebel, journaliste

La lecture de textes théâtraux sera à l’honneur au début du mois de septembre avec la tenue du tout premier festival les Mots de la Rive, du 6 au 8 septembre au Café du Clocher de Rivière-du-Loup. Cet évènement est une initiative portée par Myranda Plourde, originaire de Saint-Hubert-de-Rivière-du-Loup et de Mélodie Noël-Rousseau.

«Nous avons toutes les deux un grand amour pour notre région d’origine. C’est important pour nous de décentraliser la pratique du théâtre au Québec et que le théâtre professionnel ne se trouve pas juste dans les grands centres», explique Myranda Plourde. Son acolyte a quant à elle grandi au Bas-Saint-Laurent. Y installer les bases du festival était donc naturel.

Un appel de textes d’une durée de trois mois a été lancé, et les auteurs souhaitant participer devaient produire des dialogues, une rencontre entre plusieurs personnages sous le thème «Départ». Ainsi, des créations autant humoristiques que choquantes, ou plus touchantes seront lues devant public. La ligne directrice retenue tend vers la critique sociale et suscite la réflexion, qu’on en rie ou qu’on en pleure. 

La mission du festival les Mots de la Rive est de présenter une diversité d’auteurs de la relève et de les mettre en valeur. Voici la liste des auteurs retenus pour cette première mouture de l’évènement :

  • Ce qui vient devant- Jocelyn Blanchard (Montréal)
  • Encore une histoire de filles qui veulent prendre un train- Mélissa Bouchard (Québec, native de Saint-Pascal de Kamouraska)
  • Icite et là ou Home et Away- Maxime Brillon (Montréal)
  • Les Maladoptés- Lauriane Derouin (Montréal)
  • Que les beaux jours sont courts- Marie-Ève Lussier (Québec, Montréal)
  • Papillons- Benoit Ouellet (Rivière-du-Loup)
  • B-R-U-N-C-H- Annabelle Payant (Montréal)
  • Au quai- Francis Sasseville (Montréal)

 

Lors du premier soir de lecture, le 6 septembre, l’ouverture des portes du Café du Clocher aura lieu à 19h30 et la porte-parole du Festival, Ève Landry, présentera un mot doux pour débuter l’évènement. Le public pourra alors assister à la lecture de quatre textes d’une quinzaine de minutes. Le lendemain, lors de la deuxième soirée l’ouverture se fera également à 19h30. Les quatre autres auteurs livreront leur performance, tout comme le slameur Louis Lahaie-Roy. Le tout se terminera avec une soirée jazz à la microbrasserie Aux Fous brassant. P

our la première année du festival les Mots de la Rive, le comité organisateur a misé sur la simplicité et l’efficacité de la formule. L’an prochain, selon la réponse du public et des auteurs, Myranda Plourde confirme qu’elles ont l’intention de donner une plus grande ampleur à cet évènement culturel.

Publicité


Publicité

Commentez cet article