Publicité
7 août 2019 - 13:35

Bryan Lee aux Mercredis Shows

Info Dimanche

Par Info Dimanche, [email protected]

Dans le cadre des Mercredis Shows, Bryan Lee sera en spectacle à la Maison de la culture, située au 67, rue du Rocher à Rivière-du-Loup ce 7 août, à 20h, avec, en première partie, Gabrielle Lefrançois-Paré.

Bryan Lee, musicien et chanteur farouchement authentique et profondément soul, est le secret le mieux gardé de La Nouvelle-Orléans depuis deux décennies. Même s’il vient tout juste de s’établir au soleil de la Floride, il se donne toujours sans retenue, avec une énergie redoutable. Il se sert de blues purs et durs pour mettre en scène ses prestations torrides à la guitare à six cordes.

Né le 16 mars 1943 à Two Rivers, au Wisconsin, Bryan Lee devient complètement aveugle à l’âge de huit ans. Pendant les années 1950, fasciné par le rock et le blues de l’époque, il reste éveillé, la nuit, pour écouter le poste de radio WLAC-AM, de Nashville, ce qui ne fait qu’alimenter sa passion. C’est là qu’il découvre la musique d’Elmore James, Albert King et Albert Collins. Il n’a pas encore vingt ans lorsqu’il commence à jouer de la guitare dans un groupe sa région. Pendant les années 1960, Bryan se tourne vers le blues de Chicago et il se retrouve vite au cœur de l’action, jouant en première partie de certains de ses héros d’enfance.

L’hiver de 1982 est particulièrement rigoureux au Wisconsin. En janvier, Lee prend le chemin du Sud, direction La Nouvelle-Orléans, où il décroche un engagement régulier au Old Absinthe House, au cœur du « Quartier français ». Il fait ses débuts sur étiquette Justin Time de Montréal en 1991, avec «The Blues Is».

Après avoir enregistré 13 excellents albums au cours des 25 dernières années, et avoir enthousiasmé les foules, en Amérique du Nord et en Europe, pendant plus de deux décennies, Bryan est prêt à communiquer la somme des expériences et des impressions qu’il a accumulées. 

 

Publicité

Commentez cet article