Publicité
18 juillet 2019 - 06:01

Activités et vernissages à la Maison culturelle Armand-Vaillancourt

Le 22 juin dernier, la Maison culturelle Armand-Vaillancourt a entamé sa 16e saison estivale à la «vieille école» de Saint-André-de-Kamouraska. Le vernissage des artistes peintres Mahéli et Michel Poirier en a été le coup d’envoi, en présence des artistes et du sculpteur Armand Vaillancourt.

L’exposition prendra fin le dimanche 21 juillet avec un spectacle musical entre midi et 17h offert par Mahéli, aussi auteure-compositrice-interprète. Pour la présente saison, c’est Galia Vaillancourt, fille du sculpteur et mécène de la Maison culturelle Armand-Vaillancourt qui agira en tant que directrice. De la mi-juin à mi septembre, la Maison culturelle accueille 4 à 5 artistes tout au long de l’été.

Le prochain vernissage aura lieu le 27 juillet de 13h à 17h en présence de la photographe Julie Beauchemin et de l’artiste de l’estampe, Marie-France Bertrand. Les deux expositions seront présentées du 27 juillet au 25 aout.

 Après sa série blanche et nordique, «Les petites maisons qui envoyaient la main», qui lui a valu d'être parmi les grands gagnants du prestigieux concours international de photographie Lensculture Emerging Talent dont l'exposition a eu lieu à la Klompching Gallery de New York en décembre dernier, la photographe présente une série colorée, riche et envoutante, réel hommage à la région du Kamouraska, où se croisent le nomade et le sédentaire à travers les figures de l'oie et de la maison, thèmes récurrents de son œuvre.  

De son côté, la série «Phare» de Marie-France Bertrand est inspirée par les êtres phares qui jalonnent nos jours. Elle travaille surtout en noir et blanc sur papier de grands à petits formats et privilégie les séries qu’elles soient en 2D ou tridimensionnelles en intégrant différentes techniques des arts imprimés. La Maison culturelle Armand-Vaillancourt est située au 143, rue Principale à Saint-André-de-Kamouraska.

Publicité

Commentez cet article