Publicité
15 juin 2019 - 06:34

Le Rainbow Submarine et Espace Centre-Ville présentent Lydia Képinski au Musée du Bas-Saint-Laurent

C’est dans la salle Prelco du Musée du Bas-Saint-Laurent le 20 juin que vous sera offert le troisième spectacle de la programmation «Un été à en perdre les pétales», présentée par le Rainbow Submarine et Espace Centre-Ville.

Pour l’occasion, c’est Lydia Képinski, nominée aux révélations de l’année au dernier gala de l’ADISQ et récipiendaire du même prix au gala GAMIQ 2018, qui prendra possession des planches de la salle nord du musée, celle qui hébergeait jusqu’à récemment l’exposition permanente Intersections.

Le spectacle sera précédé du vernissage des expositions estivales du Musée du Bas-Saint-Laurent, où le public pourra découvrir «La révolution Borduas : espaces et libertés», une exposition développée par le Musée d’art contemporain de Baie-Saint-Paul et qui sera présentée jusqu’au 6 octobre. Grand défenseur de la liberté d’expression, chef de file du mouvement automatiste, Paul-Émile Borduas a marqué l’histoire de l’art en publiant en 1948 le manifeste Le Refus Global, cosigné par 15 autres artistes. Cette exposition propose une soixantaine d’œuvres qui présenteront le parcours de Borduas vers l’automatisme et mettra en lumière certaines œuvres qui ont précédé ses explorations automatistes.

Le public pourra également découvrir l’exposition «Les Automatistes», présentant des œuvres des automatistes et signataires du Refus Global aux côtés de Borduas, tirées de la collection du Musée du Bas-Saint-Laurent.

Le vernissage est gratuit, et le spectacle de Lydia Képinski est au cout de 15 $. Des billets seront disponibles à la porte. Pour plus de détails: www.mbsl.qc.ca ou www.rainbowsubmarine.ca.

Publicité

Commentez cet article